Pierre-Jean Chalençon très en colère, son père n'aura pas d'obsèques

Ce jeudi 2 avril, Pierre-Jean Chalençon rendra un dernier hommage à son papa Gérard, décédé le 27 mars dernier. En raison de l'épidémie de coronavirus, les adieux ne se dérouleront malheureusement pas comme prévu.

Cette dernière semaine a été éprouvante pour Pierre-Jean Chalençon. Le 27 mars dernier, l'acheteur d'Affaire conclue saisissait son compte Twitter - non pas pour pousser un coup de gueule, comme il en a l'habitude - mais pour annoncer une triste nouvelle à sa communauté. « Mon papa Gérard Chalençon... a fait le grand voyage cette nuit... merci pour tout ce que tu m'as appris... même si nos chemins se sont éloignés...Je t'aimerai toujours et je serai à jamais ton titi... Je t'aime papa... », avait-il écrit. Anéanti par la disparition de son paternel, le petit frère d'Isabelle Chalençon avait pu compter sur le soutien de ses proches et de ses fans. « Je pense fort à toi... Mes plus sincères condoléances à ta charmantissime maman et à toi bien sûr », avait notamment commenté l'acheteur d'Affaire conclue, Stéphane Vanhandenhoven. Ces nombreux témoignages d'affection ont énormément touché l'acolyte de Sophie Davant qui est sorti du silence pour adresser ses remerciements.

Le message de détresse de Pierre-Jean Chalençon

Si le chagrin est toujours bien présent, la colère a pris place dans le c...ur de Pierre-Jean Chalençon. Six jours après la mort de son papa, il s'apprête à lui faire ses derniers adieux dans la plus stricte intimité comme l'imposent les nouvelles mesures mises en place par le gouvernement pour ralentir l'épidémie de coronavirus sur le territoire français. Et ça, la star d'Affaire conclue a bien du mal à le digérer. «Ce 2 avril... restera à jamais gravé dans ma mémoire... Mon papa Gérard Chalençon ne seras plus que poussière... pas d'obsèques... Bref... Un cauchemar... Incompréhensible... Je suis très en colère !!!!! ...même si je peux comprendre Emmanuel Macron», a-t-il indiqué sur Twitter avant d'ajouter dans un autre message : « Concernant les obsèques... Pour attendre 6 mois, c'est totalement ridicule... Imaginez l'état du corps... C'est une vaste plaisanterie... Mon père est en train d'être incinéré... Il part en gentleman... Je ferai une cérémonie au palais... » En attendant ce dernier hommage, Pierre-Jean Chalençon peut une nouvelle fois s'appuyer sur les mots tendres de sa communauté, touchée par sa détresse.

Nous vous recommandons