Pompéi : quelles sont les nombreuses erreurs historiques que contient ce film ?

Pompéi : quelles sont les nombreuses erreurs historiques que contient ce film ?

Telestar Le 2020-08-09  Source

Les fans de Game of Thrones auront l'occasion de découvrir l'interprète de Jon Snow (Kit Harington) dans un registre quelque peu similaire celui de la série succès de HBO dimanche 9 août 2020. Ce jour-l, W9 diffusera le film intitulé Pompéi partir de 23h10. Dans ce péplum sorti au cinéma en 2014, Kit Harrington incarne le rôle d'un gladiateur qui a assisté plus jeune au massacre de son peuple, puis la mort de sa mère. Tous ont été tués sur ordre du sénateur romain Corvus, incarné l'écran par l'emblématique interprète de Jack Bauer dans 24 heures chrono, Kiefer Sutherland.

Si ce long-métrage brille par ses scènes d'actions, en revanche, il ne brille pas au niveau de sa représentation historique de l'époque dans laquelle son récit est ancré. Ainsi, de nombreuses inexactitudes sont visibles l'écran. Premièrement, l'amphithéâtre de Pompéi n'a pas été détruit par un séisme, mais recouvert de cendres. On peut d'ailleurs encore le voir presque intact de nos jours. Deuxièmement, Pompéi n'avait pas de phare contrairement ce que montre le film. Troisièmement, Pompéi a été recouverte de cendres et non frappée par un tsunami et des "boules de lave".

Pompéi : la production prend de nombreuses libertés avec la réalité

Autre inexactitude historique, Pompéi n'a jamais été "rivale" ou "opposée" Rome. Au contraire, ses citoyens étaient romains depuis des siècles. De plus les riches Romains venaient parfois en villégiature du côté de Pompéi, comme peuvent le faire encore aujourd'hui les Parisiens Deauville. Parmi la longue liste des erreurs historiques présentes dans ce long-métrage, on peut notamment citer celles qui concernent le personnage interprété par Kiefer Sutherland. Par exemple, un sénateur ne dirigeait pas d'armée en tant que tel sous l'Empire Romain. De plus, jamais un sénateur n'aurait eu le pouvoir de massacrer une famille patricienne, surtout sous le règne d'un empereur débonnaire (...)

Nous vous recommandons