Pourquoi la CAF a éjecté l'arbitre sud-africain Victor Gomès (révélations)
L'arbitre sud-africain Victor Gomès éjecté de la finale CAN 2019 alors qu'il a été désigné 24 heures plutôt, a été victime du « différend » entre l'Afrique du Sud et le Sénégal lors des éliminatoires du Mondial 2018.

A la surprise générale, la CAF a éjecté mercredi soir l'arbitre sud-africain de la finale de la CAN 2019 entre le Sénégal vs Algérie de vendredi au profit du camerounais de 37 ans Sidi Alioum.

La CAF n'a donné aucune raison par rapport à ce chanboulement. Ce qui suscite un certain questionnement sur ce changement pour le moins intrigant. Mais on a pu activer ses réseaux pour percer le mystère. Et selon des informations exclusives glanées auprès de notre interlocuteur qui n'a pas voulu se mouiller à 100%, le « différend » entre l'Afrique du Sud et le Sénégal survenu lors du match à rejouer pour les éliminatoires du Mondial 2018 aurait grandement joué en défaveur de l'arbitre sud-africain au moment d'entériner cette décision.

Pour confirmer cette hypothèse, des notes d'alertes seraient même venues de la FIFA pour appeler la CAF à être plus regardant sur le choix pour inviter toute suspicion qui naîtrait de l'arbitrage de Victor Gomes, qui n'a jamais arbitré le Sénégal dans sa carrière. Par contre, le sifflet sud-africain avait déjà officié deux matchs de l'Algérie en éliminatoires de CAN 2015 et 2017.

Sidi Alioum s'est dégagé naturellement sur la short list de la CAF
Des informations qui auraient pesé lourd dans la balance. Au final, la CAF avait une short list de quatre arbitres , Jany Sikazwe, Tessema Wayesa, Pape Bakary Gassama et Sidi Alioum pour cette finale.

Le premier avait déjà arbitré une finale de CAN par le passé, et a déjà officié le match entre le Sénégal vs l'Algérie lors de la deuxième journée de poule. Son arbitrage avait d'ailleurs été très contesté par la partie sénégalaise qui avait protesté au niveau de la Commission d'arbitrage de la CAF. Le second, l'éthiopien Tessema Wayesa avait officié lors du match entre le Sénégal et la Tunisie, mais l'Algérie l'a récusé avec comme motif son arbitrage en faveur du Sénégal contre la Tunisie. Pape Bakary Gassama a déjà arbitré une finale de CAN et avait déjà officié la demi-finale lors de Algérie vs Nigeria. Autant dire que comme pour pour l'arbitre éthiopien Tessema, il n'était pas bien placé.

Sidi Alioum s'est naturellement présenté comme la seule alternative naturelle pour la finale. L'arbitre camerounais connaît donc la consécration, lui avait déjà officié lors du match d'ouverture, va donc fermer cette CAN.

Nous vous recommandons