Quand Elizabeth II a joué les médiatrices pour apaiser les tensions entre Kate Middleton et Meghan Markle

Quand Elizabeth II a joué les médiatrices pour apaiser les tensions entre Kate Middleton et Meghan Markle

Closermag Il y'a 5 jours  Source

Elles ne se sont pas toujours aussi bien entendues... Si pour leur dernière sortie officielle, Kate Middleton et Meghan Markle s'étaient montrées complices, elles reviennent de loin ! En effet, Elizabeth II avait même dû jouer les médiatrices afin d'apaiser les tensions entre les épouses de ses petits-fils, les princes William et Harry. Dans un entretien accordé au site britannique Daily Star, l'auteur royal Tom Quinn affirme que la reine a été emmenée du palais de Buckingham au palais de Kensington pour "essayer d'arrêter les querelles" entre les deux jeunes femmes. Ce n'est pas la première fois que ces disputes font la une. En effet, ces dernières ont fait l'objet de nombreux livres.

Dans son dernier livre, An Intimate Memoir from Queen Mary to Meghan Markle, Tom Quinn révèle : "Au début, les couples s'entendaient bien - William et Harry ont toujours été proches - mais il y avait inévitablement des tensions." Comme l'a expliqué une source proche : "William et Harry ont toujours été susceptibles d'être attirés par des femmes confiantes et fortes parce qu'ils ont perdu leur mère tôt." Avant d'ajouter : "Kate était très chaleureuse envers Meghan quand elle est arrivée. Mais des tensions devaient survenir parce que Meghan devait inévitablement accepter que, bien qu'elle soit une duchesse, elle ne soit pas mariée au prochain roi." La source a continué : "Je pense qu'elle a trouvé cela difficile gérer et bien qu'Harry ait adoré leur cottage dans le parc du palais de Kensington, Meghan et consciente qu'il était minuscule par rapport au vaste complexe d'appartements où vivent Kate et William. Harry n'a rien prouver. Meghan a tout prouver. C'est le problème."

Les tensions, viendraient-elles de William et Harry ?

Si d'autres sources suggèrent que Meghan Markle et Kate Middleton ont tout simplement "rien en commun", les auteurs de la biographie Finding Freedom, Carolyn Durand et Omid Scobie assurent que le problème viendrait des princes William et Harry et non de leurs épouses. Si la presse voyait "les duchesses en duel", il semblerait en réalité que c'est le prince Harry qui a souhaité prendre ses distances après s'être senti étouffé par son frère.

Inscrivez-vous la Newsletter de Closermag.fr pour recevoir gratuitement les dernières actualités

Nous vous recommandons