Quand Kate Middleton aidait le prince William "mal l'aise" d'être dragué lorsqu'ils étaient étudiants

Quand Kate Middleton aidait le prince William "mal l'aise" d'être dragué lorsqu'ils étaient étudiants

Closermag Le 2019-10-21  Source

Leur histoire d'amour a commencé par une belle histoire d'amitié. Avant de tomber amoureux, le prince William et Kate Middleton étaient de bons amis lorsqu'ils se sont rencontrés sur le banc de l'université. A cette époque-l, ils passaient de nombreuses soirées en compagnie des autres étudiants. Et Kate Middleton avait une technique particulière pour éviter que le prince William soit "mal l'aise" d'être dragué par des femmes. "Ils restaient ensemble et se surveillaient mutuellement", a révélé leur amie Laura Warshauer interrogée dans le livre Kate : The future queen de Katie Nicholl.

Quelques semaines après leur rencontre, Kate Middleton est notamment intervenue au cours d'une fête afin de sauver le prince William d'une admiratrice très collante. Laura se souvient : "Kate et moi mangions des brownies. Kate n'a jamais été une grande buveuse, elle n'avait pas besoin d'alcool pour avoir confiance en elle". Près d'elles, "Will était vraiment très impressionné par cette fille la fête et cela devenait très inconfortable parce qu'il ne pouvait pas l'envoyer balader. Il était vraiment poli, mais cette fille n'a tout simplement pas compris", raconte l'amie des Cambridge. A ce moment-l, la duchesse n'a pas tergiversé longtemps.

"Tout coup, Kate est venue derrière lui et l'a pris dans ses bras. Il a dit 'Oh, désolé, mais j'ai une petite amie', et lui et Kate sont allés rigoler", se souvient Laura Warshauer. Et lorsqu'ils étaient étudiants, le prince William n'était pas le seul avoir beaucoup de succès auprès du sexe opposé. Kate Middleton, "très belle, pétillante et ouverte", faisait aussi tourner la tête des garçons. Avant de tomber amoureuse du prince William, elle a même eu une aventure avec "le mec le plus populaire", Rupert Finch.

Ne ratez aucun article de Closermag.fr en recevant directement une alerte via Messenger

Nous vous recommandons