Quand un proche de Nicolas Sarkozy estimait que Carla Bruni était "une belle prise" pour lui

Quand un proche de Nicolas Sarkozy estimait que Carla Bruni était "une belle prise" pour lui

Closermag Le 2019-11-12  Source

La rencontre entre Nicolas Sarkozy et Carla Bruni a tout d'un conte de fée. En novembre 2017, celui qui a été élu président de la République depuis seulement six mois croise le regard de la chanteuse/mannequin. C'est le coup de foudre immédiat. Celui qui vient tout juste de divorcer de Cécilia Attias, veut faire de Carla Bruni la Première dame officielle. C'est pourquoi le couple se marie en février 2008, lors d'une cérémonie intime l'Elysée, rapportent nos confrères de Gala. Comme l'explique Robert Schneider dans son livre Premières dames - Dans l'intimité de Yvonne, Claude, Anne-Aymone, Danielle, Bernadette, Cécilia, Carla, Valérie..., aux éditions Pocket, Nicolas Sarkozy n'était pas peu fier de son nouveau mariage. C'était une "revanche sur son ex-femme et sur tous ceux qui l'ont moqué", explique l'écrivain.

Lors de sa séparation avec son ex-femme, l'ancien chef de l'Etat avait beaucoup souffert. Son divorce avait été très médiatisé et son ego avait été touché. Avec sa nouvelle relation amoureuse avec la mannequin Carla Bruni, Nicolas Sarkozy prouve tous ses détracteurs qu'il peut encore séduire. En revanche, une fois encore, ils sont nombreux le critiquer. Toujours selon Robert Schneider, un des proches du président de la République avait déclaré que Carla Bruni était "une belle prise" pour lui. Une remarque pas très classe venant pourtant d'un proche du couple.

Ne ratez aucun article de Closermag.fr en recevant directement une alerte via Messenger

Nous vous recommandons