Que vaut Reef Break , la nouvelle série de Poppy Montgomery ?

CRITIQUE - Série franco-américaine (production M6/ABC), le drama criminel que lance ce soir la chaîne privée est un «guilty pleasure» estival qui marque le retour de l'héroïne d'Unforgettable. Une série 0% prise de tête pour l'été

Portée par Poppy Montgomery (FBI: portés disparus et Unforgettable ), Reef Break - nouveauté de M6 - est une série qui n'a pas d'autre prétention que celle autre de divertir: de l'action, du surf, quelques scènes sexy et zéro prise de tête. La simplicité des intrigues est parfaitement assumée. Bref, du «guilty pleasure» rafraîchissant mâtiné de «girl power». Ceux qui recherchent un peu plus de subtilité passeront leur chemin. Les admirateurs ou les fans inconditionnels de Poppy seront ravis. La série a été tournée dans les décors naturels de Gold Coast dans le Queensland, en Australie, et on a qu'une envie: plonger avec Poppy Montgomery dans l'océan.

» LIRE AUSSI - Poppy Montgomery: «Je suis reconnaissante envers la France»

Ancienne championne de surf, Cat Chambers (Poppy Montgomery) est une voleuse devenue informatrice pour le gouverneur d'une île paradisiaque de l'océan Pacifique. Grâce son passé de criminelle, elle a développé un flair hors pair pour débusquer les «méchants». En revenant Reef Island, qu'elle avait quitté il y a cinq ans, elle doit aussi faire face son passé: un ex-mari agent du FBI (sic) et son ancien chef de gang, incarcéré il y a des années cause d'elle.

Des scènes «too much» et un triangle amoureux

Nous vous recommandons