Qui veut être mon associé?: après avoir ému le public, une candidate voit ses ventes exploser

Qui veut être mon associé?: après avoir ému le public, une candidate voit ses ventes exploser

Voici Le 2020-01-21  Source

En présentant sa société Constant & Zoé, Sarah Da Silva Gomes a touché les investisseurs de Qui veut être mon associé ? et les téléspectateurs de M6. Un beau moment qui a mis en lumière ses vêtements adaptés aux handicapés, très demandés depuis.

Le 14 janvier dernier, M6 lançait Qui veut être mon associé ?, une émission dans laquelle des entrepreneurs viennent présenter leur société des investisseurs. Le moment le plus fort de ce premier numéro a été le passage de Sarah Da Silva Gomes, la fondatrice de la marque Constant & Zoé. Avec son entreprise, elle conçoit des vêtements faciles enfiler, adaptés aux personnes handicapées comme son frère Constant. Une présentation émouvante qui lui a permis de lever 350 000 euros dans l'émission. Delphine André a investi 150 000 euros, tandis que les quatre autres business angels lui avaient promis 50 000 chacun. « L'opération a été signée le 21 décembre et les fonds ont été versés », se réjouit l'entrepreneuse dans 20 Minutes ce 21 janvier. Et elle peut être heureuse : en plus de cette belle levée de fonds, Qui veut être mon associé ? lui a attiré des milliers de clients potentiels.

Carton plein après la diffusion de Qui veut être mon associé ? sur M6

Sarah Da Silva Gomes s'attendait ce que l'exposition offerte par M6 pousse les gens se rendre sur le site de Constant & Zoé. Elle a donc prévu la chose : « On savait que, généralement, les entreprises qui ont la chance de passer sur un prime-time ou une grande chaîne comme M6, enregistrent une croissance des visites sur leur site Internet, explique-t-elle 20 Minutes. Pour éviter que le site plante, on l'avait redirigé vers une page très simple, très légère, avec quelques visuels, pour informer les internautes que notre site habituel ne tenait pas le choc. » Une bonne décision, puisque la fréquentation du site a subi des pics de trafic énormes. « Sur une même seconde, en simultané, 10 000 personnes étaient sur notre site », précise la cheffe d'entreprise. Et s'ils ne pouvaient pas commander, les internautes étaient invités laisser leur adresse e-mail en échange d'un bon d'achat pour une future commande.

Avec cette astuce, Sarah Da Silva Gomes a fait exploser sa base de données. « Jusque-l, en quatre ans d'activité, on avait constitué une base de quasiment 3 200 clients. Mardi, on a récolté 2 000 mails d'acheteurs potentiels. C'est énorme ! », s'extasie-t-elle. Beaucoup d'entre eux ont depuis passé commande. De plus, les vêtements de Constant & Zoé ont attiré l'attention de certains organismes : « De nombreuses structures médicales nous contactent pour organiser des ventes éphémères. Dans les semaines venir, cela va se ressentir sur le chiffre et les ventes. » Un beau succès pour une société de seulement cinq personnes. Si l'équipe « prend du retard » en raison « des milliers de demandes » qui affluent depuis le 14 janvier, elle devrait bientôt s'agrandir avec l'embauche de trois nouveaux collaborateurs en CDI !

Nous vous recommandons