Rama X: les détails glaçants du confinement du roi de Thaïlande avec un harem de 20 femmes

Alors qu'il est confiné dans un hôtel en Allemagne, aux côtés d'une vingtaine de femmes, le roi de Thaïlande fait de nouveau parler de lui. Un journaliste britannique a récemment enquêté sur les dessous chocs de ce confinement qui défie les lois de la bienséance.

Depuis quelques semaines, de nombreux pays ont, peu peu, glissé vers des mesures extraordinaires deconfinement. Une décision radicale prise quasi communément pour tenter d'enrayer la pandémie de coronavirus qui sévit un peu partout dans le monde. Face cela, tout le monde est logé le même enseigne. Ou presque.Soucieux de cette crise sanitaire sans précédent, le roi de Thaïlande a lui aussi choisi de se confiner. Mais sa façon. En effet, il y a quelques jours, on apprenait que Rama X a quitté la Thaïlande pour l'Allemagne, où il s'est réfugié entre les murs luxueux d'un hôtel situé dans la station Garmisch-Partenkirchen. Jusque-l, l'initiative semble louable. A peu de choses près. Après avoir réservé l'établissement dans son intégralité, le roi de Thaïlande s'y est installé avec ses nombreux serviteurs, mais aussi son harem de 20 femmes. Une nouvelle qui a beaucoup fait parler, et qui vient davantage dessiner les contours d'une personnalité fantasque, vraisemblablement au-dessus de la bienséance qui incombe son rang.

Les dessous chocs

Comme le rapporte le site Histoires Royales, un journaliste britannique a enquêté sur les dessous de ce confinement pas comme les autres. Ainsi, Andrew MacGregor Marshall assure que certaines femmes faisant partie du harem de Rama X seraient droguées et isolées dans une pièce sobrement baptisée «La salle des plaisirs». Une pièce dans laquelle le roi deThaïlande peut disposer d'elles l'envie. Un harem qui s'apparenterait une «secte militaire» composé de jeunes filles «qui espèrent être repérées par le souverain» en s'engageant en amont dans le régiment de la Garde royale. Après avoir tapé dans l'oeil du roi de Thaïlande, elles sont rebaptisées par ses soins et refaçonnées physiquement selon ses désirs, notamment travers les coupes de cheveux très courtes. De quoi susciter les plus vives inquiétudes autour de ce confinement...

Nous vous recommandons