Sibeth NDiaye : "C'est l'amicale des losers", son nouveau rôle moqué

Sibeth NDiaye : "C'est l'amicale des losers", son nouveau rôle moqué

Closermag Le 2020-09-22  Source

En juillet dernier, Sibeth NDiaye était évincée du gouvernement constitué par Jean Castex, et perdait ainsi son poste de porte-parole du gouvernement. Si elle avait ce moment-l fait une mise au point assurant que ce choix émanait de sa volonté et qu'il s'agissait d'une démission pour des raisons personnelles, l'ancienne conseillère d'Emmanuel Macron avait été par la suite invitée siéger au sein de la Commission nationale des talents (CNT) de La République en Marche.

Un poste que Sibeth NDiaye n'aura pas occupé pendant longtemps, puisque après la démission de Pierre Person de son poste de délégué général adjoint de LREM, l'ancienne porte-parole a hérité d'une nouvelle place au sein du pôle "idées" du parti présidentiel, rapporte Le Parisien. Un nouveau poste que certains n'ont pas manqué de moquer. "C'est l'amical des losers ! Le retour de tous ceux qui ont foiré le début du quinquennat", s'est amusé un cadre du parti dans les colonnes du quotidien. Et si cette moquerie vaut pour Sibeth NDiaye, elle vaut également pour le retour de Marie Guévenoux et Jean-Marc Borello ainsi que Brune Poirson.

Sibeth NDiaye "ne se voyait pas prendre un poste pour prendre un poste"

Une fois de plus, Sibeth NDiaye ne semble pas faire l'unanimité, elle qui a longtemps été critiquée et a plusieurs fois créé la polémique pour certaines de ses sorties jugées maladroites. Chahutée durant ses quelques mois en tant que porte-parole du gouvernement, elle avait par la suite fait le choix de s'éloigner un peu du devant de la scène politique, elle qui lorgnait apparemment le ministère des relations avec le parlement. "On lui a fait de très belles propositions. Elle a réfléchi et cheminé tout le week-end, mais elle ne se voyait pas prendre un poste pour prendre un poste, avait alors fait savoir son entourage. Elle a passé sept années formidables au service de la République. C'est un choix personnel, elle a envie de se tourner vers sa famille. Et elle trouve très macronien de passer de la société civile la politique, et vice versa."

Inscrivez-vous la Newsletter de Closermag.fr pour recevoir gratuitement les dernières actualités

Nous vous recommandons