Sonia Rolland : «La diversité est trop peu présente dans les séries»

Sonia Rolland : «La diversité est trop peu présente dans les séries»

Tvmag Il y'a 3 semaines  Source

INTERVIEW - L'ancienne Miss France est l'héroïne, avec Béatrice de La Boulaye, de Tropiques criminels, une série policière de France 2.

«On passe du buddy movie la sororité»
«Mon personnage, Mélissa, est une femme qui s'inscrit dans le monde actuel, avec ses problématiques de mère, commandante de police dans un environnement méconnu, car elle ne connaît pas la Martinique. Quand elle fait équipe avec Gaëlle, elle apprend. Pour un comédien aussi, il est compliqué de garder cette bonne distance. Je devais maintenir cette rigueur, cette autorité, alors que j'étais tentée d'aller vers la comédie, comme elle. Néanmoins, petit petit, on passe du buddy movie la sororité.»

«J'ai eu l'impression que le projet était écrit pour moi»
«J'ai eu l'impression que le projet était écrit pour moi! ...a m'enlevait une part d'angoisse, car tenir un personnage toute une saison est compliqué. Et puis la Martinique est une région équatoriale où l'on est tributaire du temps. Se lever tous les matins 4 heures, pour des questions de luminosité, c'est un rythme tenir. Les nuages avaient un rôle important: quand on est concentré et qu'on doit attendre qu'ils dégagent, ça joue sur les nerfs et la fatigue! Mais j'ai renoué avec plaisir avec l'intensité de travail que demande une série.»

«Les femmes sont souvent culpabilisées si elles sont absentes»
«Les femmes sont souvent culpabilisées si elles sont absentes et accordent de la place leur vie professionnelle. Ma fille aînée a fait une entrée fracassante dans l'adolescence pile quand je suis partie! J'avais peur de la perdre, elle et sa s...ur, en passant quatre mois sans elles. Mais, même 8000 km, nous avons beaucoup dialogué. ...a m'a révélé qu'elles étaient plus matures que je ne l'imaginais et surtout très heureuses que je sois épanouie.»

Nous vous recommandons