Sophie Marceau: son fils Vincent devient écrivain, quel rôle a-t-elle joué?

Début janvier, Vincent Zulawski publiait son premier recueil de poèmes. Le fils du réalisateur Andrzej Zulawski et de Sophie Marceau s'explique sur le rôle (ou non) que cette dernière a eu dans son début de carrière d'écrivain.

Vincent Zulawski reprend du poil de la bête. C'est en novembre 2018 que le fils de Sophie Marceau et du réalisateur polonais Andrzej Zulawski faisait parler de lui pour la première fois. Et pas pour des bonnes raisons. Le jeune désormais âgé de 24 ans était alors hospitalisé la suite d'un accès de violence, sans doute toujours très affecté par le décès de son père, survenu en février 2016. Quatre ans après cette perte douloureuse et plus d'un an après ce drame, le jeune homme semble avoir retrouvé le droit chemin. Et c'est avec une excellente nouvelle qu'il est sorti de l'ombre, en ce début d'année 2020.

Puisqu'il a annoncé la publication de son premier recueil de poèmes, Le charlatan et autres poèmes (Ed. Fougue). Mais pas question pour lui de surfer sur la notoriété de sa mère pour lancer sa carrière d'écrivain. A 24 ans, Vincent Zulawski sait ce qu'il veut : se faire un prénom, sans l'aide de son illustre mère, dont il est très proche. Pour preuve, sur la quatrième de couverture de son ouvrage, il est écrit qu'il est « né d'un père polonais et d'une mère française, sans préciser leurs noms... », soulignent nos confrères de Gala ce jeudi 20 février. Réponse de l'intéressé ? « Je ne voulais absolument pas de référence mes parents, je voulais rester loin de tout ça », explique-t-il dans leurs colonnes. Et de préciser : « J'aimerais en parler le moins possible ».

Le touchant coup de pouce de Sophie Marceau

Si Sophie Marceau n'est pas intervenu auprès de son fils, elle lui a tout de même donné un joli coup de pouce. C'était le 24 janvier dernier. Après près de deux ans d'absence sur les réseaux sociaux - et au cinéma -, la comédienne a effectué un retour remarqué, en vantant les mérites de son fils. Elle publiait en effet alors une photographie du livre de son aîné, affirmant avoir été bouleversée sa lecture. « Bien sûr il s'agit de mon fils, mais c'est de beauté dont il s'agit et je m'émeus, je m'émerveille... », écrivait-elle avec émotion. Un message qui a touché en plein c...ur le principal intéressé pour qui le « regard [de sa mère] compte énormément ». « Je me dis que si mon travail ne lui avait pas plu ou que si elle n'avait pas apprécié la qualité de mes poèmes, elle ne m'aurait pas fait ce cadeau. Elle n'est vraiment pas comme ça », confie Vincent Zulawski, dont les talents d'écrivain ne sont pas l'unique corde son arc. Touche--tout, ce jeune homme vient également de réaliser un premier court-métrage et est second assistant réalisateur sur Amis, la pièce de Kad Merad au théâtre de la Michodière. Un parcours qui s'annonce d'ores et déj brillant.

View this post on Instagram

Missing mumzy who came to visit last week #greatesthumanbeingalive #iwastired ❤️

A post shared by Vincent Bab Zulawski (@veryzoo) on

Nous vous recommandons