Stefano Accorsi ( 1994 ) : «Berlusconi avait besoin d'être accepté, aimé, compris»

Stefano Accorsi ( 1994 ) : «Berlusconi avait besoin d'être accepté, aimé, compris»

Tvmag Le 2020-02-29  Source

INTERVIEW - La troisième et ultime saison de la série initiée par le comédien se révèle encore plus passionnante et romanesque que les précédentes. Huit épisodes découvrir sur OCS City.

1992 retraçait l'opération Mains propres menée en Italie cette année-l. 1993 a raconté l'irrésistible ascension au pouvoir de Silvio Berlusconi. 1994 voit l'élection du leader de Forza Italia la présidence du Conseil. La série, qui montre, cette saison plus que jamais, le politicien dans l'intimité, est aussi une fiction chorale. Trois destinées se retrouvent désormais indéfectiblement liées: celle de Leonardo, publicitaire cynique qui a renié ses idéaux de jeunesse et mené le Conduttore la victoire (Stefano Accorsi - Romanzo Criminale, Les Brigades du Tigre, Mafiosa ) ; de Pietro, vétéran de la guerre du Golfe brut de décoffrage promu député puis Secrétaire d'Etat pour la Ligue du Nord (Guido Caprino - El Miracolo) ; et de Veronica, ancienne escort-girl et bimbo du petit écran, siégeant au parlement pour Forza Italia (Miriam Leone, l'héroïne de Squadra Criminale ). Trois personnages qui se débattent pour échapper leur passé et aller au bout de leurs ambitions, mais surtout trois personnages ayant peur de s'abandonner aux sentiments, qui s'aiment et se détruisent la fois, révélant une vulnérabilité bouleversante. Stefano Accorsi, passionné de politique et fasciné par «l'épopée berlusconienne» , revient sur cette série dont il a eu l'idée initiale.

» LIRE AUSSI - 1994: dans l'intimité de Silvio Berlusconi

TV MAGAZINE. - Qu'est ce qui caractérise cette saison politiquement?

Nous vous recommandons