Stéphane Bern rejoint Europe 1 pour animer une émission sur l'histoire

Une semaine après l'annonce de son départ de RTL, l'animateur de 56 ans a officialisé son retour sur Europe 1 où il travaillera en duo avec Matthieu Noël.

«Une porte se ferme, une autre s'ouvre.» Auprès du Parisien / Aujourd'hui en France , Stéphane Bern a expliqué les raisons de son départ de RTL et de son retour sur Europe 1. L'animateur de l'émission «À la bonne heure» réfléchissait depuis plusieurs semaines un nouveau format. «Après vingt ans passés animer chaque matin une émission en direct et en public, Stéphane Bern souhaitait trouver une autre formule qui n'a pu trouver sa place dans la grille de RTL», avait finalement communiqué la station mardi dernier.

» LIRE AUSSI - «À la bonne heure»: RTL met fin l'émission de Stéphane Bern

«On m'a dit: On veut faire autre chose l'horaire d' "À la bonne heure". J'ai senti que c'était le bon moment de partir. J'avais envie de vivre une nouvelle aventure», a confié Stéphane Bern nos confrères. La rentrée prochaine, il sera aux côtés de Matthieu Noël pour animer un divertissement sur l'histoire entre 16 heures et 18 heures sur Europe 1, une station pour laquelle il avait déj travaillé durant les années 1990.

» LIRE AUSSI - Stéphane Bern: «Il n'y a plus aucun sens civique dans ce pays»

«On va parler d'histoire avec une vision transversale, en essayant de trouver des liens entre le passé et aujourd'hui, par exemple en allant du masque de fer Daft Punk, des suffragettes aux Femen, de Napoléon Michael Jordan», a détaillé Matthieu Noël au Parisien / Aujourd'hui en France. «Stéphane fera des récits sérieux et j'apporterai une pointe de fiel, du décalage pour le déstabiliser.»

» Suivez toutes les infos de TV Magazine sur Facebook et Twitter.

Retrouvez cet article sur TVMag.com

Après neuf ans d'antenne, Stéphane Bern quitte RTL
«À la bonne heure»: RTL met fin l'émission de Stéphane Bern
Stéphane Bern:«Le gouvernement ne comprend rien au patrimoine»
Stéphane Bern se dit «ruiné»
Inscrivez-vous la newsletter du TVMAG.com

Nous vous recommandons