Tabaski 2019 : Imam Mbaye Sèye Guèye corrige Iran Ndao, pour son "soutien" aux Goor Djiguènnes

Tabaski 2019 : Imam Mbaye Sèye Guèye corrige Iran Ndao, pour son "soutien" aux Goor Djiguènnes

Leral Il y'a 1 semaine  Source
L'imam Mbaye Sèye Guèye de la grande mosquée de Fahu (Thiès-Sud) a condamné le soutien du prêcheur Iran Ndao à l'endroit du chanteur Waly Seck soupçonné de militer pour la cause homosexuelle. Dans son sermon de tabaski, ce lundi 12 août, l'imam a fustigé le soutien affiché de oustaz Iran au fils de Thione Seck.

Mbaye Sèye Guye a largement consacré son sermon à l'actualité nationale après avoir rappelé le sens du sacrifice en ce jour de l'Aid. De la saisie au port de Dakar de plus de 1000 kg de cocaïne et la disparition de 68 kg de cette drogue, suivie de la libération d'un Français arrêté dans cette affaire, le religieux a été très critique à l'endroit de ceux qui selon lui « répandent la perversion sur terre ». L'imam en veut pour preuve la publicité de l'alcool qui fait fureur à Thiès.

Invitant les autorités de l'Etat à matérialiser la réduction du train de vie de l'Etat, « Il est inconcevable, dit-il, que le président d'un des Etats les plus pauvres au monde à savoir le Sénégal, roule dans une limousine plus chère que celle du président américain Donald Trump ». Toujours sur la gestion des deniers publics, « Il faut que les citoyens aient un droit de regard sur la caisse noire de la présidence », a-t-il exigé. Avant de dénoncer les 500 000 francs de crédit de téléphone mensuels alloués aux directeurs de sociétés, députés et autres, et les 306 milliards pour acheter des voitures de luxe, de l'argent du contribuable qui profite à une minorité à l'heure où, fait-il constater, les hôpitaux sont malades, les écoles sont dans une situation déplorable.

L'introduction du genre à la place des deux sexes connus, comme sur le nouveau permis de conduire, dit-il, est une porte ouverte à l'homosexualité, un clin d'?il « à ceux qui ne se réclament ni homme, ni femme ». « Nous ne sommes pas un Etat islamique mais une société islamique », a-t-il rappelé. Et Iran Ndao, recadre-t-il, « est allé à l'anniversaire de Waly Seck et l'a encouragé. Ce n'est pas ce qu'on attend de lui. C'est quelque chose de grave, alors qu'il (le chanteur) est soupçonné de soutenir la cause homosexuelle. Et il n'y a pas plus grand péché que le fait de répandre l'homosexualité sur terre », a conclu Mbaye Sèye Guèye.

Nous vous recommandons