Taken: comment Nicolas Sarkozy a perturbé le tournage du film

Ce lundi 20 janvier, W9 diffuse Taken avec Liam Neeson. Le film, réalisé par le français Pierre Morel, a été tourné en grande partie Paris. Et la production a connu quelques soucis, notamment cause de l'élection d'un certain Nicolas Sarkozy.

C'est un des films les plus marquants de la carrière de Liam Neeson : avec Taken, l'acteur britannico-irlandais a consolidé son image de star du cinéma d'action. Agé de 55 ans lors du tournage, il a incarné la perfection un agent secret la retraite qui tente de sauver sa fille dans les rues de Paris. Ce long-métrage a permis de lancer une saga autour de son personnage, Bryan Mills, mais aussi de lui offrir une foule de rôles similaires dans Night Run, Sans Identité, The Passenger ou encore Non Stop. Sorti au cinéma en 2008, Taken est rediffusé ce lundi 20 janvier sur W9. L'occasion de jeter un ...il dans le rétroviseur et d'évoquer son tournage, qui s'est déroulé au printemps 2007 Paris. Le réalisateur français Pierre Morel avait évoqué, dans le dossier de presse du film, son envie de donner une vision réaliste de la capitale. A tel point que le réel a justement fini par se confronter sa fiction...

Quand Nicolas Sarkozy barre la route Liam Neeson

Pour « obtenir un effet brut, qui ressemble au vrai Paris », Pierre Morel a écarté « les clichés habituels d'un personnage posant devant la Tour Eiffel ou au Trocadéro ». En revanche, il a évidemment mis en avant certains lieux afin de bien montrer aux spectateurs que l'action se déroulait dans la capitale française. « On a donc cherché des endroits très parisiens, tout en évitant le côté carte postale, a-t-il expliqué. Quitte se retrouver sur les Champs-Elysées le lendemain de l'élection présidentielle, sans avoir prévu que le nouveau président défilerait ce jour-l en bloquant la moitié du secteur ! On a dû tourner entre les barrières de CRS. » Le 6 mai 2007, Nicolas Sarkozy remportait l'élection présidentielle. Après avoir dîné au Fouquet's et pris un bain de foule la Concorde, l'homme politique avait passé la nuit dans le célèbre hôtel des Champs-Elysées. Au moment de son départ, le lendemain 12h, la zone était donc très sécurisée. Dommage pour Liam Neeson et les équipes de Taken...

Nous vous recommandons