TEMOIGNAGE. A 15 ans, elle transporte son père blessé vélo sur 1 200 km en Inde. On lui propose de devenir pro

TEMOIGNAGE. A 15 ans, elle transporte son père blessé vélo sur 1 200 km en Inde. On lui propose de devenir pro

Closermag Le 2020-09-24  Source

Si certains rêvent de devenir sportifs depuis leur plus tendre enfance, d'autres se révèlent de véritables athlètes par la force du destin ! C'est le cas de Jyoti Kumari, une jeune Indienne de 15 ans, qui a été placée bien malgré elle sous le feu des projecteurs en raison de la crise sanitaire. Son père, Mohan Paswan, est un conducteur de rickshaw, un véhicule tricycle très utilisé en Inde pour se déplacer ou transporter de la marchandise. Il habite Gurugram, une ville située non loin de la capitale indienne, New Delhi.

En mars, le confinement décidé par les autorités pour freiner l'épidémie de Covid-19 met un coup d'arrêt son activité. Désormais privé de revenus, Mohan doit quitter précipitamment son logement, avec sa fille Jyoti, venue s'occuper de lui deux mois plus tôt. Comme de nombreux Indiens, le père et la fille décident de retourner dans leur village d'origine situé dans l'Etat du Bihar, 1 200 km de l. S'ils parviennent, au début de leur voyage, emprunter des camions et grimper sur des tracteurs pour traverser l'Uttar Pradesh, ils décident ensuite d'acheter un vélo avec le peu d'argent qui leur reste.

"Elle a parcouru la distance en sept jours avec son père et aussi des bagages"

Mais ils se trouvent confrontés un problème de taille : Mohan s'est cassé la jambe lors d'un accident du travail quatre mois plus tôt et il est dans l'incapacité de pédaler. Mohan et sa fille finissent par se rendre l'évidence : ils vont devoir parcourir les centaines de kilomètres qui les séparent de leur petit village la seule force des jambes de la jeune fille.

Armée de courage et dotée d'une volonté incroyable, Jyoti grimpe sur le vélo, aide son père s'installer l'arrière et démarre le voyage. Un véritable exploit qui a bluffé les médias locaux et qui a été remarqué par la fédération indienne de cyclisme. "Jyoti a parcouru cette distance en sept jours, avec son père l'arrière de son vélo et aussi des bagages. Je pense qu'avec une telle endurance, elle a des capacités physiques hors norme. Nous lui avons proposé de passer des tests pour intégrer notre équipe nationale", a déclaré le président de la fédération, Onkar Singh.

"Nos élèves associent sport et scolarité" : l'avenir de Jyoti est assuré

Flattée par cette proposition, l'adolescente a néanmoins posé des conditions. "Elle nous a dit qu'elle voulait avant tout entreprendre des études. Nous lui avons assuré que cela ne posait aucun problème, car nos élèves associent sport et scolarité dans nos centres de formation", ajoute Onkar Singh.

Convaincue par cette offre généreuse, la jeune fille a prévu de se rendre New Delhi lorsque les déplacements seront de nouveau autorisés dans son pays. Jyoti passera alors des examens. A la force de ses mollets et de sa volonté, l'adolescente s'achemine doucement, mais sûrement, vers un bel avenir bien mérité.

Inscrivez-vous la Newsletter de Closermag.fr pour recevoir gratuitement les dernières actualités

Nous vous recommandons