The Voice 9: Maria Doyle-Cuche victime de messages nauséabonds sur son handicap

Qualifiée pour les K.O. de The Voice, Maria Doyle-Cuche devrait une nouvelle fois émouvoir les téléspectateurs de The Voice. Mais certains risquent encore de l'attaquer sur les réseaux sociaux, estimant qu'elle se sert de son handicap pour avancer...

Lors des auditions l'aveugle du 18 janvier dernier, une candidate a bouleversé tous les coaches de The Voice. La chanteuse irlandaise Maria Doyle-Cuche, accompagnée de cinq de ses sept enfants, a ému tout le monde en interprétant le chant traditionnel Danny Boy. Lara Fabian a même fondu en larmes, touchée en plein c...ur par cette femme non-voyante qui lui rappelait un être cher disparu. «D'abord ma mère s'appelle aussi Maria; ensuite ma mère et moi on avait une passion pour l'Irlande; et puis elle a cette solidarité, cette légèreté, cette lumière que ma maman avait aussi, a-t-elle expliqué sur Sud Radio. Et quandelle m'a prise dans ses bras comme ma mère le faisait, j'ai perdu la carte, je me suis demandée ce que ça voulait dire...» Si l'émotion ressentie par Lara Fabian est donc particulièrement intense, celle qui a gagné les téléspectateurs est également forte. Mais elle n'est pas forcément positive chez tout le monde.

Maria Doyle-Cuche visée par d'odieux commentaires

Dans une interview pour Télé 7 Jours, Maria Doyle-Cuche raconte qu'elle a un temps caché son handicap, au début de sa carrière. «Je me suis battue pour gagner des concours et représenter l'Irlande l'Eurovision en 1985.Dans les années 80, je cachais mon handicap. Je ne voulais pas que les gens aient pitié de moi, a-t-elle expliqué. D'ailleurs, encore aujourd'hui, certaines personnes m'écrivent pour me dire que je profite de mon handicap pour y arriver, au lieu de se réjouir pour moi...» Si la chanteuse reçoit heureusement plus de soutiens que d'attaques sur les réseaux sociaux, elle n'est pas moins la cible de plusieurs messages douteux. Le 6 mars dernier, lors de sa victoire aux Battles, certains ont accusé Lara Fabian de «faire dans la pitié» en la gardant et même assuré «personne n'est dupe sur les raisons» de son choix. Des sous-entendus nauséabonds qui rappellent ceux qui ont visé la petite Jane dans The Voice Kids, elle aussi taclée sur son handicap.

Nous vous recommandons