ThomasNgijol : Eric Zemmour est "un clown qui ne sert rien"

La mort de George Floyd a suscité une vague de mouvements de soutien envers la communauté noire sur les réseaux sociaux. Ce mardi 2 juin, comme des millions de personnes travers le monde, et de nombreuses personnalités, Thomas Ngijol a partagé sur son compte Instagram un carré noir. Un carré noir symbole du mouvement #BlackLivesMatter, que le comédien a accompagné de la légende : "Que ça ne soit pas une hype ou un hashtag de plus. Le racisme tue. Fermer les yeux ou rester silencieux nous rend complice."

Plus tard dans la journée, Thomas Ngijol était invité sur le plateau de Quotidien, sur TMC. L'humoriste âgé de 41 ans est revenu sur le décès de George Floyd, ce jeune homme américain décédé lundi 25 mai, pendant une arrestation par la police de Minneapolis (Minnesota). En toute transparence, Thomas Ngijol a parlé de la situation aux Etats-Unis et de Donald Trump, puis a ensuite évoqué la situation chez nous en France, et plus particulièrement "une personne complètement débile qui n'a pas de respect pour quelqu'un qui est mort aux Etats-Unis". Cette personne étant Eric Zemmour, comme l'a souligné Yann Barthès.

"Un monstre créé par les médias"

Aussitôt, Thomas Ngijol a ajouté de plus bel : "Je ne vais pas rentrer dans des insultes ou dans des trucs qui dépassent la pensée...", avant de poursuivre : "Ce type ne sert rien. Il est inutile. Et il a une tribune depuis des années, et c'est un monstre créé par les médias, qui pollue. Et on parle de lui sérieusement, c'est pour cela que je ne le cite pas". Selon Thomas Ngijol, Eric Zemmour est "un clown" qui "a des connaissances théoriques [...] mais aucune connaissance de la vie". "Il ne connaît pas la vie, ce n'est pas possible, sinon il ne pourrait pas avancer tout ce qu'il dit", a-t-il poursuivi.

Pour conclure, le comédien père de famille a tenu s'excuser non pas pour ses propos, mais pour "la passion" qu'il a eue sur le plateau de TMC, car tous les sujets évoqués précédemment le touchent beaucoup. "C'est scandaleux, il y a quelqu'un qui est mort ! Laisse-le et laisse sa famille ! On ne peut pas parler de ça, comme ça de quelqu'un qui a rendu l'âme, il est fou ce type", a-t-il lâché pour finir.

Inscrivez-vous la Newsletter de Closermag.fr pour recevoir gratuitement les dernières actualités

Nous vous recommandons