Un DJ lance le challenge "customise tes toilettes" en plein confinement et les internautes redoublent d'imagination

Un DJ lance le challenge "customise tes toilettes" en plein confinement et les internautes redoublent d'imagination

Closermag Le 2020-03-31  Source

Meilleur pâtissier, Minions, le Cabinet Haddock... En plein confinement, les Français ne manquent pas d'imagination. Tandis que les citoyens ont été appelés rester chez eux pour limiter la propagation du coronavirus, certains se lancent les challenge improbables qui prennent de l'ampleur. Si certains se sont lancés le défi de partager des photos d'eux enfants, d'autres ont opté pour la customisation des toilettes. Et ça cartonne. L'idée vient de Sébastien, alias DJ Seb Genre, qui confiné seul se cherchait "un ami imaginaire" samedi 21 mars. Et il a décidé de customiser ses toilettes.

"Je les ai transformées en personnage avec deux rouleaux de PQ la place des yeux. ...a m'a pris 5 minutes. Je les ai appelés Helmut et Gilbert", raconte-t-il dans les colonnes du Parisien. Il décide alors de montrer ses créations ses amis "en mode je prends l'apéro avec", lorsque l'une de ses proches lui souffle l'idée de lancer un challenge. Désormais, les internautes en confinement sont nombreux partager chaque jour leurs exploits. Parmi les créations, on retrouve Luna Lovegood, personnage de la saga Harry Potter, Totoro, Amy Winehouse, un Barbapapa ou encore Dark Vador. D'autres ont choisi de représenter un pompier, le Monopoly, Blanche-Neige, ou encore une licorne.

"a développe l'imaginaire !"

Un challenge relevé avec brio, dont le succès a même rattrapé Sébastien. "Ils m'épatent un peu plus chaque jour. Je trouve ça dingue ce que certains ont chez eux", plaisante-t-il, pour qui cette activité est devenue le meilleur moyen d'oublier le confinement. "a fait du bien de plaisanter dans cette ambiance anxiogène. Je reçois des messages de remerciement. En plus, tout le monde peut y participer, même les enfants. ...a développe l'imaginaire", précise-t-il. Néanmoins, face l'inspiration débordante des participants, qui restent plus inspirés par leurs toilettes que par leur lavabo ou leur douche, Sébastien a un petit conseil : "Les démonter juste après. Une fois, j'ai oublié. Quand je suis revenu, j'ai eu une de ces frayeurs", conclut Sébastien amusé auprès du Parisien.

Ne ratez aucun article de Closermag.fr en recevant directement une alerte via Messenger

Nous vous recommandons