Un footballeur du club de Nancy arrêté et soupçonné de viol

Nouveau scandale dans le monde du football. Dans la nuit du samedi 14 au dimanche 15 décembre 2019, un joueur du club de Nancy a été interpellé par la police et placé en garde en vue. Comme le rapporte le quotidien régional l'Est Républicain, le joueur aurait abusé d'une jeune femme de 18 ans vers 2 heures du matin après avoir passé une soirée l'ARQ, une discothèque de la place Stanislas, Nancy. La plaignante, de sortie avec une amie, serait tombé sur ce joueur de l'ASNL sans savoir qui il était. Si au départ, elle semblait d'accord pour se rapprocher de lui, la soirée aurait rapidement dérapé.

"Un homme qu'elles ne connaissaient pas leur offrait boire puis il leur proposait de sortir de l'établissement pour discuter (...) Alors que l'amie de la jeune fille parlait avec d'autres personnes, il proposait la plaignante de s'éloigner pour se mettre l'écart", a expliqué François Pérain, procureur de la République de Nancy, l'Est Républicain. Puis d'ajouter : "Après l'avoir embrassée avec son accord, il lui imposait un rapport sexuel. La jeune fille informait téléphoniquement un ami qu'elle avait été violée et ce dernier prévenait la police." Pour l'heure, la version des faits de la jeune femme de 18 ans n'aurait pas encore été confrontée celle du joueur de l'ASNL. Le procureur souhaite donc rester "prudent" quant ses accusations de viol.

Un joueur en état d'ébriété

A noter que lors de son arrestation dans la nuit de samedi dimanche, le joueur de Nancy, né en 1992, aurait été en état d'ivresse. En raison de son taux d'alcool présent dans le sang, le présumé coupable n'a donc pu être entendu. Sa garde a vue a ainsi été prolongée, selon le procureur. Désormais, afin de vérifier les déclarations de la plaignante, celle-ci devra être soumise " un examen médico-légal ainsi qu' des prélèvements pour recherches d'ADN et traces biologiques." Pour le moment, l'AS Nancy Lorraine a refusé de commenter cette affaire extra-sportive.

Ne ratez aucun article de Closermag.fr en recevant directement une alerte via Messenger

Nous vous recommandons