Un professeur séquestre ses élèves pour les contraindre regarder une série sur Netflix

Un professeur séquestre ses élèves pour les contraindre regarder une série sur Netflix

Closermag Il y'a 3 semaines  Source

Alors que la rentrée scolaire a sonné, des milliers d'élèves en France en repris les chemins de l'école en ce début de mois de septembre. Et parmi les écoliers, nombreux sont ceux qui certainement préféreraient être tranquillement chez eux devant Netflix... mais pas sûr que beaucoup apprécieraient être forcés regarder la plateforme de streaming américaine. Et c'est justement ce qu'il s'est passé en début d'après-midi lundi 16 septembre, au sein du lycée Raynouard Brignoles, dans le Var.

Selon les informations de Var Matin, qui a recueilli les témoignages de lycéens de la classe de terminale littéraire, un professeur leur aurait demandé si l'un d'eux avait une connexion Netflix, afin de regarder Le Seigneur des anneaux. Faute de réussir trouver le film sur la plateforme de streaming, le professeur s'est rabattu sur la série Lucifer."a va vous apporter la lumière", a-t-il lancé aux élèves selon le journal régional.

L'un des élèves a alors demandé au professeur quel est l'intérêt pédagogique de visionner la série. C'est alors que ce dernier aurait décidé d'enfermer ses élèves dans le noir, et de verrouiller la salle clef. Puis il se serait mis hurler et retourner une partie du mobilier de la salle de classe. "Une partie des lycéens a d'abord pu s'échapper par la porte communiquant avec la salle d' côté grâce l'intervention d'un collègue du professeur, avant que le reste des élèves ne soit libéré par le proviseur adjoint qui, alerté par les surveillants, a réussi ouvrir la porte donnant sur le couloir", a précisé une porte-parole de l'académie l'AFP.

Aucune violence subie

L'ensemble de la scène n'a pas duré plus d'un quart d'heure, et heureusement aucun élève n'a subi de violence physique. Les pompiers ont rapidement été appelés sur place par les responsables de l'établissement scolaire. Le professeur a été emmené l'hôpital. L'académie de Nice a précisé n'avoir aucune nouvelle de lui et être dans l'attente des médecins avant d'engager une éventuelle procédure envers lui. Une cellule psychologique a été mise en place par le lycée, a également précisé l'académie.

Ne ratez aucun article de Closermag.fr en recevant directement une alerte via Messenger

Nous vous recommandons