Une mère scandalisée par les bruits coquins du jouet de sa fille

Il y a quelques jours, une mère de famille américaine a lancé une pétition sur le site Change.org. Cette dernière concerne une poupée inspirée du dessin animé desTrolls, qui est l'effigie du personnage de la princesse Poppy. Jessica McManis de son nom l'a achetée pour l'anniversaire de sa petite fille âgée de seulement deux ans et s'insurge du jouet. Selon elle, il produit des sons connotation sexuelle lorsque l'enfant appuie sur un bouton placé au niveau de sa culotte.

Elle l'a donc montrée son mari, pour qu'il fasse le même constat qu'elle. "Notre société conditionne nos enfants penser que la pédophilie ne pose pas de problème", écrit-elle, révoltée. "La poupée du 'Monde des Trolls' nommée Poppy a un bouton sur sa zone privée en dessous de sa jupe (...) quand on appuie dessus, elle rigole et halète. Ce n'est pas normal pour un jouet d'enfant", lance la maman, complètement abasourdie par le fait qu'un tel objet puisse être commercialisé. "Il devrait être retiré de la vente", estime-t-elle, avant de préciser que des enfants innocents pourraient avoir l'impression que "c'est fun quand quelqu'un touche sa zone intime". Jessica McManis a également filmé une vidéo pour présenter l'objet et préciser que rien n'est mentionné sur son packaging concernant le fameux bouton.

Une marque qui a présenté ses excuses

Le politique Sam Parker a repartagé le 9 août 2020 la vidéo sur son compte Twitter, lui-aussi choqué par le jouet. La pétition de la mère de famille a d'ores et déj été signée par plus de 479.000 personnes. Interviewée par le quotidien américain The Providence Journal, la porte-parole du fabricant du jouet a adressé ses plates excuses aux parents. "Cette fonctionnalité a été conçue pour réagir lorsque la poupée est assise, mais on reconnaît que l'emplacement du capteur peut être perçu comme inapproprié. Ce n'était pas intentionnel", a-t-elle assuré.

Inscrivez-vous la Newsletter de Closermag.fr pour recevoir gratuitement les dernières actualités

Nous vous recommandons