Une présentatrice sauvée par une téléspectatrice qui avait repéré une bosse sur son cou"¨

Antoinette Latouff, chroniqueuse dans l'émission 10Daily en Australie ne s'attendait pas à recevoir un message qui sauverait sa carrière. On apprend dans les pages du tabloïd anglais The Mirror, que peu de temps après la diffusion de l'émission la présentatrice a reçu un message d'une téléspectatrice inquiète pour sa santé. C'est Wendy McCoy qui a alerté la jeune femme sur la taille anormale de sa thyroïde. Dans un premier temps, septique face aux recommandations de sa bonne Samaritaine, Antoinette Latouff décide tout de même d'aller consulter un médecin et le constat est sans appel. Il s'agit d'un kyste dû à une maladie auto-immune. "¨

Si le kyste est bénin lorsqu'il est traité à temps, sans l'intervention de Wendy il aurait pu avoir des conséquences désastreuses sur la santé de la journaliste. Elle explique sur le plateau de l'émission 10Daily "Si il n'avait pas été traité, ça m'aurait empêcher de parler, d'avaler et de respirer. Le kyste aurait pu obstruer tous les canaux vitaux de ma gorge.""¨

"Dans le pire des cas, ils vous traiteront de fou, dans le meilleur vous pouvez sauvez la vie de quelqu'un"

"¨De cette aventure, Antoinette Latouff tire des leçons. La journaliste invite donc les téléspectateurs à faire de même avec leurs proches. Celle qui s'est entretenue par téléphone avec sa sauveuse, explique que pendant longtemps, Wendy McCoy a hésité à la contacter. "Wendy, je vous remercie de m'avoir contactée, une inconnue, et de m'avoir conseillé d'aller voir un docteur. Votre acte de gentillesse a probablement sauvé ma carrière." L'animatrice va même jusqu'à s'amuser des réactions des internautes, plus ou moins virulents. "L'un d'entre eux à dit qu'il pensait que j'étais était transgenre, et qu'il s'agissait de ma pomme d'Adam. Il m'a conseillé, puisque je passais sur la table d'opération, d'arranger mon visage." La bienveillance ne semble pas s'appliquer à tous les téléspectateurs, peu importe elle est très reconnaissante et partage son histoire sur les réseaux sociaux.

Ne ratez aucun article de Closermag.fr en recevant directement une alerte via Messenger

Nous vous recommandons