Vaimalama Chaves (Miss France) : "Je me suis souvent retrouvée seule"

Quel est votre état d'esprit à quelques jours de rendre votre écharpe de Miss France 2019 ?

Vaimalama Chaves : Je suis un peu nostalgique. L'année est passée super vite...

Vous avez déclaré récemment que vous regrettiez d'avoir été considérée comme un objet durant cette année. Qu'entendez-vous par là ?

Mes propos ont été mal interprétés et je le regrette sincèrement. J'ai juste dit que j'avais constaté qu'on considérait trop la Miss France comme un objet et pas assez comme une personne. Elle reste une humaine, qui apprend à progresser dans un nouvel univers. ...a s'apprend, comme d'être maman. On fait des erreurs au début ; il faut que le public soit indulgent. On ne naît pas Miss France, on le devient.

En quoi cette année de règne vous a-t-elle changée ?

En un an j'ai rencontré plus de monde que dans toute ma vie. J'ai mûri, je me suis disciplinée. J'ai été confrontée aux critiques sur mon poids. J'ai appris à prendre sur moi, à ne pas m'énerver, même quand on me prenait en photo avec un bout de salade entre les dents !

Quelle est la chose la plus difficile à appréhender pour une Miss fraîchement élue ?

La solitude. Cela a été un gros choc pour moi. J'habite en Polynésie, à 18 000 km de Paris. Ma maman ne pouvait pas être à mes côtés. J'ai dû couper le cordon de façon radicale. Je me suis souvent retrouvée seule.

Vous avez prouvé que l'on peut avoir du répondant même en étant Miss France.

Je ne l'ai pas fait exprès. Entre la métropole et la Polynésie, il n'y a pas qu'une grande distance géographique. Il y a aussi un grand écart culturel. Chez nous, on dit ce qu'on a sur le c...ur... J'ai appris à mettre des formes à mon franc-parler.

Vous allez sortir un album intitulé Good Vaïbes. Pouvez-vous nous en dire plus ?

C'est un disque qui mélange les reprises comme Jardin d'hiver et des chansons inédites. Je chante avec mon ukulélé.

Après votre élection, vous aviez déclaré à Télé Star : "On va vite s'apercevoir (...)

Nous vous recommandons