Valérie Pécresse : ce canular téléphonique qui l'a traumatisée tout jamais

Valérie Pécresse : ce canular téléphonique qui l'a traumatisée tout jamais

Closermag Le 2019-11-12  Source

Valérie Pécresse est "traumatisée". La femme politique française, ancienne conseillère de Jacques Chirac avant de devenir ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (2007-2011) puis ministre du Budget, des Comptes publics et de la Réforme de l'Etat et porte-parole du gouvernement (2011 2012) a pris une grande décision suite un canular téléphonique de très mauvais goût. A l'heure où les foyers sont - pour la plupart - équipés d'un téléphone fixe, elle a décidé de ne plus en avoir son domicile. Et cela fait dix ans, comme elle l'a expliqué au micro de France Inter dans l'émission Le 7/9 ce mardi 12 novembre.

A l'époque, des "jeunes socialistes" ont décidé de l'appeler en pleine nuit, et plusieurs reprises, pour, dit-elle, la "déstabiliser pendant une campagne". Ces derniers se sont fait passer pour la maîtresse de son mari. "Ce n'est pas parce que ta femme fait de la politique que tu peux m'emmener dans des hôtels glauques et me laisser pour une vieille chaussette", lui ont-ils lâché. "C'est quelque chose de très traumatisant", avoue-t-elle, "Il faut avoir une sacrée confiance dans son couple et en soi-même pour surmonter ce genre d'affaire". Valérie Pécresse file toujours le parfait amour avec Jérôme Pécresse, qu'elle a épousé en 1994.

Ne ratez aucun article de Closermag.fr en recevant directement une alerte via Messenger

Nous vous recommandons