VIDEO Anne Nivat défend à nouveau son mari Jean-Jacques Bourdin, traité de «filou» par Brune Poirson

VIDEO Anne Nivat défend à nouveau son mari Jean-Jacques Bourdin, traité de «filou» par Brune Poirson

Voici Il y'a 1 semaine  Source

Anne Nivat monte une nouvelle fois au créneau ! Invitée de C à vous, ce lundi 2 décembre, la journaliste a tenu à défendre l'honneur de son époux, Jean-Jacques Bourdin, qualifié de "filou" par la Secrétaire d'Etat, Brune Poirson.

Au fil des années, Jean-Jacques Bourdin a imposé son style très particulier dans le monde médiatique français. Chaque matin sur RMC, le journaliste interviewe des personnalités politiques dans son émission Bourdin Direct. Et face à ses questions assassines et son ton très pressant,certains n'en mènent pas large. La dernière qui en a fait les frais, c'est Brune Poirson. Invitée sur RMC jeudi 28 novembre, la secrétaire d'Etat auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire a dû répondre aux questions de Jean-Jacques Bourdin sur son hypothétique candidature aux élections municipales. «On verra» lui a-t-elle d'abord lancé, avant de lâcher, un brin agacée : «Vous êtes un filou ! Vous êtes connu pour ça, j'en ai la preuve.»

Anne Nivat monte au créneau

Une sortie qui a aussitôt interpellé Anne Nivat. L'épouse de Jean-Jacques Bourdin avait tenu à prendre sa défense sur son compte Twitter avec un message très clair : «Chère Brune Poirson, mon mari n'est pas un filou comme vous l'avez dit en souriant à l'instant dans son studio sur RMC. C'est juste un journaliste qui s'intéresse à celui qu'il interviewe au point, parfois, de deviner certaines choses. » Ce lundi 2 décembre, alors qu'elle était invitée sur le plateau C à vous sur France 5, Anne Nivat est ainsi revenue sur son petit coup de gueule. «Je mets un émoticône sourire quand même !», a-t-elle tenu à souligner. «J'ai réagi de façon gentille [...] J'ai trouvé que ce mot "filou' était plutôt sympa. Comme jamais personne ne dit ça à Jean-Jacques, j'ai trouvé que c'était assez original», a concédé Anne Nivat. En revanche, si son message sur Twitter se voulait «gentil», celle qui est également journaliste a tenu à être très claire sur le cas de son époux : «Je le connais quand même très bien : il n'est pas un filou !» C'est dit.

Nous vous recommandons