VIDEO Aurélie Dotremont en froid avec son père: ce qu'elle ne lui pardonnera jamais

VIDEO Aurélie Dotremont en froid avec son père: ce qu'elle ne lui pardonnera jamais

Voici Il y'a 1 semaine  Source

Invitée sur le plateau de C'est que de la télé ce mardi 3 décembre, Aurélie Dotremont a fait des confidences douloureuses sur son père. Un homme très dur qui ne lui a jamais donné d'amour.

Aurélie Dotremont brise le silence sur son enfance chaotique. Le mardi 26 novembre, la candidate de téléréalité a annoncé la sortie de son autobiographie Tu finiras dans une vitrine. Un ouvrage poignant dans lequel elle revient notamment sur le meurtre de sa s...ur Sarah, sauvagement assassinée par l'ancien compagnon de sa mère. « J'ai neuf ans et j'apprends qu'un drame flotte au-dessus de ma famille. Je dois me construire dans cette lourde atmosphère. Entre deux foyers bancals, un lit dans un placard et un infanticide. Je crois avoir vécu le pire, mais en réalité, ce n'est qu'un apéritif ! », écrit celle que le public a dernièrement aperçue dans Les Anges 11.

Aurélie Dotremont se confie sur son père

Mais Aurélie Dotremont évoque également sa relation avec son père, qui lui a tristement inspiré le titre de son autobiographie. « Cette remarque fait allusion aux prostituées qui s'exhibent dans les vitrines d'Amsterdam. Qu'est-ce qu'un papa qui dit une telle chose sa fille ? Qu'est-ce qu'une gamine qui entend une telle chose de son père ? », peut-on lire dans son ouvrage, déj en tête des ventes. Une phrase choc sur laquelle la star du petit écran est revenue ce mardi 3 décembre dans C'est que de la télé. Aussi surprenant soit-il, ce n'est pas cause de ces mots extrêmement violents que la jolie blonde n'arrive pas pardonner son paternel.

« En fait, je ne lui pardonne pas par rapport ses mots mais plus par rapport ses actes. Du fait qu'il ne m'a jamais donné d'amour, qu'il n'a jamais été un papa gâteau. Après, c'est vrai qu'il a eu des mots durs, mais je pense que c'est un père qui avait plus peur pour sa fille que de vraiment vouloir lui faire du mal. Il a voulu me protéger dans un sens », a confié Aurélie Dotremont aux chroniqueurs de Valérie Benaïm. Et tant pis si ses confidences écrites l'encre noire peuvent blesser l'homme qui l'a élevée. « J'ai été blessée pendant 30 ans », conclut-elle.

Nous vous recommandons