VIDEO.Ce drôle de conseil de Charles Aznavour que Didier Barbelivien n'a jamais oublié

Didier Barbelivien a beau avoir une longue et belle carrière, il n'en reste pas moins en proie au trac, comme de nombreux artistes. Une appréhension de la scène qui l'a plutôt handicapé ses débuts, comme il l'explique ce mercredi 9 octobre sur le plateau de C vous sur France 5. "J'ai fait l'Olympia en 1980 avec Hervé Vilard, je faisais la première partie et j'avais toujours peur de la première chanson que j'allais chanter. Je me disais que j'allais oublier les paroles, la musique, j'avais le trac", raconte le chanteur.

Didier Barbelivien a alors tenté de trouver un remède auprès de ses confrères plus expérimentés, notamment un certain chanteur succès, décédé depuis : "Un soir, en dînant avec Charles, je lui ai dit 'Tu ne peux pas savoir, moi je ne veux pas aller sur scène. Rien que la première chanson me terrifie.' Et Charles me regarde en me disant 'C'est dommage, tu chantes bien, t'as du talent ! Mon pauvre Didier, mais pourquoi tu ne commences pas par la 2e chanson direct ?' Et je l'ai fait. Et tous les soirs, quand je chante sur scène..." Puis Anne-Elisabeth de le couper : "Vous commencez par la 2e ?" "Non, je chante une chanson en hommage Charles cause de son conseil."

Ne ratez aucun article de Closermag.fr en recevant directement une alerte via Messenger

Nous vous recommandons