VIDEO Coronavirus: Roselyne Bachelot tacle ceux qui ont sous-estimé la maladie à ses débuts

Lundi 30 mars, Roselyne Bachelot était l'invitée de C à vous sur France 5. L'ancienne ministre de la Santé a fustigé les discours de certains médecins et politiques au début de l'épidémie de coronavirus, qui estimaient qu'il ne s'agissait que d'une "grippette".

A la fin du confinement viendra l'heure du bilan. L'épidémie de coronavirus a eu le mérite de révéler le comportement de nombreuses personnes, entre ceux que l'on a accusés de trop paniquer et ceux qui ont clairement sous-estimé les risques liés au virus. Parmi eux, le docteur Michel Cymes a été vivement critiqué après avoir présenté ses excuses sur le plateau de C à vous, reconnaissant s'être montré "un peu trop rassurant" lorsque l'épidémie a débuté en Chine. De nombreux médecins ont également reconnu avoir sous-estimé la maladie à ses débuts, notamment le nouveau héros d'une partie des Français, le docteur Didier Raoult. Pour Roselyne Bachelot, l'heure des comptes viendra.

Un film sur les fautifs ?

L'ancienne ministre de la Santé, qui a fait beaucoup parler d'elle en insultant une femme qui ne respectait pas le confinement, était l'invitée de C à vous ce lundi soir. Elle a tenu à rappeler que de nombreux professionnels ont eu des propos qui resteront : "Rappelez-vous ceux que disaient sur nos plateaux les professionnels de santé les plus aguerris, les plus confirmés sur cette affaire : que c'était une grippette et que la grippe saisonnière faisait beaucoup plus de morts que le risque de pneumonie de cette maladie" a déclaré Roselyne Bachelot. L'ancienne ministre a ensuite fait une suggestion à Anne-Elisabeth Lemoine et son équipe qui ne devrait pas faire plaisir à tout le monde : "Je n'aurais pas la cruauté mais vous l'aurez peut-être : de faire une sorte de petit film sur ce qui se disait début mars ! " a-t-elle conclu.

Nous vous recommandons