VIDEO Jean-Luc Reichmann: «dégoûté», voil comment il a choisi de définitivement en finir avec Christian Quesada

VIDEO Jean-Luc Reichmann: «dégoûté», voil comment il a choisi de définitivement en finir avec Christian Quesada

Voici Il y'a 4 jours  Source

Difficile pour Jean-Luc Reichmann de se remettre du scandale provoqué par l'affaire Christian Quesada. Très marqué, l'animateur des 12 Coups de midi a exprimé toute sa colère contre l'ancien champion dans C vous.

C'est le choc pour Jean-Luc Reichmann. Depuis la mise en examen de Christian Quesada pour détention et diffusion d'images pédopornographiques, l'animateur des 12 Coups de midi ne cesse d'exprimer sa colère et sa tristesse. Un traumatisme d'autant plus important pour le présentateur qui ne cesse de lutter pour la protection de l'enfance notamment au travers de sa série sur TF1, Léo Mattéï, Brigade des mineurs. «Suite la nouvelle dévastatrice que l'on a tous découvert hier concernant Christian Quesada, je suis ce matin sous le choc et je ne peux qu'exprimer mon sentiment d'horreur, de dégoût et de colère, avait-il écrit sur Instagram. Je réitère aujourd'hui tout mon respect la Brigade des Mineurs qui fait un travail remarquable au quotidien, et également toutes les personnes qui travaillent combattre ces prédateurs qui peuvent, de près ou de loin, nous côtoyer

Jean-Luc Reichman: sa décision radicale pour en finir avec Christian Quesada

Alors que les révélations les plus sordides se succèdent au sujet de Christian Quesada, Jean-Luc Reichmann a décidé de briser encore une fois le silence. Pour la première fois la télé, ce lundi 15 avril, l'animateur du jeu de TF1 a accepté de se confier Anne-Elisabeth Lemoine sur le plateau de C vous. Toujours très en colère, le présentateur est revenu sur l'affaire qui a fait trembler ses fidèles téléspectateurs Bien décidé poursuivre sa lutte pour protéger les mineurs, notamment des réseaux sociaux, Jean-Luc Reichmann a pris bien le soin durant toute son interview de ne pas prononcer le nom de l'ancien maître de midi. Une chose inconcevable pour lui. «Vous ne pouvez pas vous imaginer, ils travaillent jours et nuits en immersion. La géolocalisation, se faire prendre pour les autres: c'est comme ça qu'il s'est fait goaler cet individu! Et c'est très bien et on n'en parle pas assez! Ce sont des gens qui se battent tous les jours pour nos enfants, pour le monde de demain», a-t-il déclaré en évoquant le difficile travail des agents de la brigade des mineurs.

Interrogé sur la raison pour laquelle il ne prononçait plus le nom de son ancien candidat, Jean-Luc Reichmann a été très clair: «Mais évidemment! Quelle horreur! Quel dégoût! J'ai envie de vomir!», a rétorqué l'animateur, hors de lui. Une bonne façon de se démarquer définitivement de l'ancien champion des 12 Coups de midi alors qu'il culpabilise encore et toujours de l'avoir porté aussi haut. Une séquence très forte découvrir dans notre vidéo.

Nous vous recommandons