VIDEO. Jean-Luc Reichmann en veut à Patrice Laffont de ne pas l'avoir prévenu plus tôt : Pourquoi maintenant ?

Jean-Luc Reichmann était ce lundi 15 avril l'invité exceptionnel d'Anne-Elisabeth Lemoine dans C à vous, et a réagi pour la première fois dans les médias à l'affaire Christian Quesada, qui a éclaté il y a déjà trois semaines. Après avoir exprimé son "dégoût" et son "envie de vomir", l'animateur des 12 coups de midi a aussi fait savoir qu'il ne souhaitait plus prononcer le nom du grand champion écroué dans une affaire de pédophilie virtuelle.

Au cours de l'interview, Anne-Elisabeth Lemoine a rappelé la prise de parole de Patrice Laffont dans les colonnes du Parisien. L'animateur des Chiffres et des Lettres révélait avoir black-listé Christian Quesada de son jeu dans les années 1980, en raison de son comportement qu'il jugeait étrange. Il avait d'ailleurs fait part de ses doutes à Jean-Luc Reichmann l'été dernier, au détour d'une partie de pétanque.

"Ce mec, je l'ai jamais senti"

Jean-Luc Reichmann a réagi avec amertume, reprochant à demi-mots à son confrère de ne pas l'avoir prévenu plus tôt : "...a faisait deux ans et demi, trois ans, qu'il était à l'antenne. L'individu dont nous parlons est arrivé en juillet 2016, et il en est parti de l'antenne le 14 janvier 2017. Il m'en parle cet été pendant qu'on fait une partie de pétanque, il me dit : 'Ce mec, je l'ai jamais senti'. Pardon ? Alors qu'il n'était plus à l'antenne depuis un an et demi" a reproché l'animateur phare des 12 coups de midi. Closer vous propose de revoir cette séquence.

Nous vous recommandons