VIDEO L'amour est dans le pré 2019: le comportement de Lionel avec Sandrine ulcère les internautes

VIDEO L'amour est dans le pré 2019: le comportement de Lionel avec Sandrine ulcère les internautes

Voici Le 2019-11-12  Source

Lionel, le prétendant de Sandrine dans L'amour est le pré, avait déjà montré son côté rentre dedans. À la fin du séjour à le ferme, le Marseillais a tenté le tout pour le tout avec l'éleveuse de chiens, s'attirant au passage de nombreuses moqueries sur les réseaux sociaux.

« Oublie que t'as aucune chance, vas-y fonce, on sait jamais sur un malentendu ça peut marcher... » Cette réplique culte des Bronzés font du ski, Michel Blanc aurait pu la dire à Lionel, le prétendant de Sandrine, ce lundi 11 novembre. Attention, ne le confondez pas avec le Lionel qui a fait sortir de ses gonds Bernadette la semaine dernière. Mais si le Marseillais partage le même prénom, il a lui aussi eu un comportement qui a énervé les téléspectateurs. Opposé à Julien et Yannick, Lionel a tout fait pour charmer l'éleveuse de chiens. Et ce soir, il a bien cru qu'il avait réussi : ses concurrents sont partis avant lui. C'est d'abord Yannick qui a quitté avant l'heure la jolie blonde du sud, prétextant une urgence au travail. En fait, le coup de coeur de l'agricultrice espérait « un peu créer le manque ». Une technique qui a fonctionné, jusqu'à ce que Lionel n'arrive avec ses larmes de crocodile et une réplique plutôt osée : « Si tu me prends pas, prends pas les deux autres, c'est un manque de respect ». De quoi faire douter Sandrine, qui a alors douché les derniers espoirs de Julien, reparti lui aussi plus tôt que prévu. Dans le salon de l'éleveuse, Lionel se frottait les mains...

Il a alors sorti le grand jeu. « C'est le soulagement », a-t-il lâché avant que Sandrine ne le rejoigne. Puis face à elle : « ...a me va, c'est mérité je suis content. Je trouve que je méritais ça. Tu vois, là, c'est moi maintenant qui te dit que j'ai besoin que tu me montres... » Et de poursuivre son long monologue par : « Je ne veux pas te bousculer. Je veux faire les choses en bon uniforme (sic), je suis quand même quelqu'un qui a un petit peu de classe dans tout ça. Et j'ai envie maintenant de passer à une conversation qui est un peu plus intime entre toi et moi ». Mais le discours charmeur de Lionel n'a pas pris. Sandrine a refusé l'invitation de son prétendant de venir chez lui et lui a simplement proposé de garder contact. Le Marseillais, qui ne voulait rien lâcher, n'a bien sûr pas oublié de laisser son numéro à l'éleveuse de chiens juste avant de partir. Le comportement de Lionel a été très commenté sur Twitter. Qualifié d'« acteur à temps partiel » après ses larmes, Lionel a fait la soirée des internautes : « S'aimer autant, c'est magnifique ». Ils sont plusieurs à vouloir lui décerner un Oscar dans la catégorie du « meilleur acteur dramatique ».

Chez les autres agriculteurs, il s'est aussi passé des choses...

Didier a passé quelques jours chez Isabelle, et elle lui a fait visiter son univers. Jamais à court d'anecdotes : « On pêchait la truite avec les dents », Isabelle a quand même été refroidie par quelques petits détails : « Il m'a dit d'éplucher les radis, j'ai cru que j'allais l'exploser, à un moment ». Mais mis à part ça, c'était l'osmose. Il faut dire que Didier n'a pas manqué une occasion de porter (littéralement) sa prétendante, qui a eu peur d'être « accro ». Au moment du départ, leurs sentiments ont éclaté au grand jour. Une histoire qui se termine bien, comme ils l'ont déjà révélé. Pour Laurent et Maud aussi, l'amour est au rendez-vous. Même si Laurent est arrivé avec trois heures de retard, sa coquette prétendante n'a pas vu le temps passer. Cela lui a pris du temps de défaire ses bigoudis, de préparer sa quiche lorraine... Et, bim, il était là. Elle lui avait concocté un programme bien chargé, dont une soirée avec sa famille et une nuit dans une cabane perchée. Au cours de la soirée, le père de Maud s'est montré particulièrement ému et a même versé quelques larmes. « Elle a eu des amours, mais elle n'a pas eu de chance. Alors si ça pouvait durer... » Au petit matin, ils se sont même révélé leurs sentiments.

Yves et Lucienne sont également très amoureux. Même si l'agriculteur a un peu cumulé les impairs (il ne lui fait déjà plus le café, il lui parle souvent de son ex...), Yves a pleuré au moment de la quitter. De son côté, Lucienne a déclaré « Si je n'avais pas d'impératifs, je resterais là ». Sûr que ces deux-là se retrouveront vite, malgré leurs agendas chargés. Même conclusion pour François le Bourguignon et Catherine. Lisa s'en est enfin allée : « Je n'ai plus ma place ici ». La relation entre Catherine et l'éleveur s'est donc révélée fusionnelle : « On est bien ensemble ». Au moment de se quitter, elle a lâché un : « Je suis amoureuse, je n'ai jamais ressenti ça. » L'agriculteur quant à lui, a expliqué qu'il était « fou amoureux ». Jean-Michel et Christine sont non-seulement amoureux mais toujours aussi proches... Jean-Michel a encore une fois passé l'émission à enchaîner les sous-entendus. Par exemple, alors que Christine parlait de rebaptiser l'émission en « Le grand amour est dans le pré », Jean-Michel n'a pas pu s'empêcher de préciser : « Ah, on ne l'a jamais fait, dans le pré ». Autant d'allusions que lui pardonne sa prétendante. « Je pense qu'on va trouver une solution pour se rapprocher [géographiquement, ndlr]. »

Nous vous recommandons