VIDEO Les Z'amours: Bruno Guillon fait mourir de rire les invités avec une blague coquine

VIDEO Les Z'amours: Bruno Guillon fait mourir de rire les invités avec une blague coquine

Voici Le 2020-04-04  Source

Ce samedi 4 avril, l'animateur des Z'amours était en forme pour amuser la galerie. Bruno Guillon et les candidats ont eu un fou rire commun pendant plusieurs minutes suite une blague caractère sexuel de l'animateur.

Les Z'amours est une émission qui regorge de situations drôles ou de malaisantes. Encore cette semaine, Bruno Guillon a cuisiné un candidat pendant de longues minutes sur son inscription sur un site de rencontres l'insu de sa femme. Et quand l'animateur radio n'a pas recadrer un participant trop lourd, l'ambiance est au beau fixe sur le plateau de France 2, comme ce samedi 4 avril. Les trois couples présents sont tous de jeunes parents, mariés ou non, qui ont l'air soudés, pas comme ce couple qui semblait se découvrir pour la première fois le mois dernier. En deuxième partie de jeu, Bruno Guillon s'adresse aux compagnes pour leur demander quel est le fantasme de leur conjoint entre l'autoscopophilie (le fait d'être excité la vue de son propre corps), la sidérodromophilie (rêver de faire l'amour dans un train), ou bien l'olophilie : l'excitation sexuelle provoquée par une flûte. Les bases étaient posées pour un fou rire général.

L'olophilie : l'excitation provoquée par une flûte

Les allusions coquines fusent alors en plateau après l'énonciation de ce dernier fantasme. La candidate concernée en premier, Caroline pouffe et s'indigne : "C'est quoi votre question'" avant de choisir la seconde option, le fantasme de la relation sexuelle dans le train. Alors que Bruno Guillon s'avance vers la seconde candidate, Anne-Laure, celle-ci répond spontanément : " Je dirais la flûte!". Les rires et l'incrédulité s'emparent alors de l'audience. L'animateur de France 2 prévient : " On a tous une question en tête mais on ne la posera pas, il fait ce qu'il veut avec cette flûte. En plus, ça peut faire des notes de musique un peu originales !", lance-t-il amusé. Le fou rire continue pendant de longues secondes avant que l'assemblée retrouve son sérieux.

Nous vous recommandons