VIDEO Malik Bentalha: ce jour où il a été confondu avec le fils de Clint Eastwood

Michel Drucker ne s'en cache pas, c'est un fan de Malik Bentalha. Heureux de le recevoir dans Vivement dimanche ce 8 décembre, l'animateur de France 2 voulait tout prix que l'humoriste dévoile au public une anecdote très étonnante.

Quand il débarque sur le plateau de Vivement dimanche, Malik Bentalha est comme la maison. Encore une fois très l'aise, l'humoriste de 30 ans s'est même offert un petit caprice ce 8 décembre. Alors qu'il était invité parler des dernières dates de son spectacle Encore, il a découvert sur le canapé rouge l'un de ses amis, Hakim Jemili. À l'affiche de Docteur ? auprès de Michel Blanc, le jeune homme faisait ses premiers pas dans le programme culte de France 2. L'occasion était trop belle, Malik Bentalha devait absolument « Druckeriser » son copain. « La première fois que je suis venu, il y avait Jamel et Gad. C'était un petit peu mes parrains, a-t-il expliqué. Je voudrais être leparrain de mon ami.Est ce qu'on peut refaireune vraie entrée avec une vraie ambiance ?S'il vous plaît ? Avec Hakim ! Avec le vrai générique l ? » Ce que Malik demande Michel Drucker, Malik l'obtient.

Une femme interrompt le spectacle de Malik Bentalha

Il était donc normal pour le comédien de rendre la pareille l'animateur. Quand ce dernier lui a demandé de raconter une anecdote en particulier, il s'est exécuté et avec le sourire. « J'ai joué La Ciotat, il n'y a pas longtemps. Et il y avait deux salles collées l'une l'autre. En fait, ce soir-l, il y a moi dans une salle et juste côté de la mienne, il y a le fils de Clint Eastwood qui fait du jazz. », s'est-il rappelé. Un humoriste d'un côté, un musicien de l'autre, impossible de se tromper. Et pourtant... Une femme présente au spectacle de Malik Bentalha avait l'air totalement perdue. « Je joue mon spectacle, tout se passe bien. Au bout d'un quart d'heure, il y a une nana au premier rang qui se lève et qui me dit : "Excusez-moi Monsieur, vous n'êtes pas le fils de Clint Eastwood ?", a-t-il poursuivi sous les rires du public. ...a peut arriver de se tromper de salle, mais mettre un quart d'heure se rendre compte que mon père n'est pas Clint Eastwood... » Un problème de lumière, peut-être.

Nous vous recommandons