VIDEO Matthieu Delormeau pousse un coup de gueule contre les chants homophobes dans les stades

VIDEO Matthieu Delormeau pousse un coup de gueule contre les chants homophobes dans les stades

Voici Le 2019-10-23  Source

Si Matthieu Delormeau amuse le public de Touche pas à mon poste en déclarant à tout-va son amour pour Cyril Hanouna, le chroniqueur est également prêt à pousser des coups de gueule. Ce mercredi 23 octobre, il s'est indigné face aux chants homophobes et racistes dans les stades.

Ce mercredi 23 octobre, Laure Boulleau et Hervé Mathoux étaient invités sur le plateau de Touche pas à mon poste à l'occasion de la diffusion en direct du match opposant le PSG à l'OM dimanche 27 octobre sur Canal+. Alors que l'émission touchait à sa fin, Matthieu Delormeau a souhaité abordé les chants homophobes et racistes dans les stades.

«Donc quand c'est populaire, ça permet ça, ok...»

Touché par le sujet, le chroniqueur a demandé: « J'avais une question très rapide parce que je ne suis pas un fan de foot, et pour plusieurs raisons et notamment celle-ci à laquelle vous pourrez répondre: "Pourquoi au tennis, au rugby, dans plein de sports populaires et magnifiques on ne voit jamais ça... Pourquoi les chants racistes et homophobes n'existent que dans ce sport là et dans ces stades-là"». Avant de continuer: «C'est en ça aussi que ce n'est pas un sport que j'apprécie beaucoup et je n'explique pas pourquoi c'est que dans ce sport...»

>> VIDEO Matthieu Delormeau fond en larmes en évoquant les actes homophobes qu'il subit

Si Isabelle Morini-Bosc avait répondu du tac-au-tac: «Parce que c'est le plus populaire! », Matthieu Delormeau s'est insurgé et a répondu: « Pardon, pas forcément, le tennis, c'est très populaire...» Invité à répondre à la question, Eric Naulleau a quant à lui déclaré: «C'est parce que c'est le sport le plus populaire. Le rugby et le tennis, ce n'est pas du tout la même population! Moi, j'ai été élevé à Bayonne, dans les stades de rugby ce n'est pas du tout la même ambiance et pas du tout la même population». Visiblement pas convaincu, Matthieu Delormeau a alors lâché: «Donc quand c'est populaire, ça permet ça, ok...» Le journaliste sportif, Hervé Mathoux a alors ajouté: «C'est une question de nombre aussi. C'est parce qu'il y a plus de monde, beaucoup plus de choses qui ressortent ». Alors que Cyril Hanouna a demandé au chroniqueur si la réponse le satisfaisait, ce dernier a répondu poliment être «satisfait de la réponse»...

Retrouvez tous vos programmes télé avec Télé-Loisirs.

Nous vous recommandons