VIDEO Sévère avec Benjamin Griveaux, Christophe Barbier se fait détruire sur Twitter

Ce matin sur BFM TV, Christophe Barbier a donné son avis sur l'affaire de la sextape de Benjamin Griveaux. Estimant que l'homme politique n'avait « que ce qu'il mérite », le journaliste a fait vivement réagir de nombreux internautes.

C'est le scandale dans le scandale. Dans la soirée du jeudi 13 février, une vidéo intime de celui qui est présenté comme le candidat aux municipales Paris, Benjamin Griveaux, a fuité sur Internet. Les images montrent un homme en train de se masturber. Il n'est cependant pas possible d'identifier celui qui briguait la mairie de Paris. Pourtant, ce vendredi 14 février, la réaction de l'homme politique de 42 ans ne s'est pas fait attendre. Benjamin Griveaux a dénoncé un coup bas, tout en annonçant son retrait de la course la mairie de Paris pour les municipales de 2020. Une décision prise aussi pour protéger sa famille dans une campagne où, comme il l'a estimé ce matin face aux caméras de BFM TV, « tous les coups sont désormais permis ».

Le choc de la diffusion de cette vidéo caractère pornographique et l'annonce du retrait du candidat LREM aux municipales de Paris a fait réagir de nombreuses personnes. Si Jean-Marie Bigard a tenté de détendre l'atmosphère en se montrant lui aussi tout nu, de nombreux politiques ont apporté leur soutien Benjamin Griveaux, dénonçant une « attaque indigne ». Mais d'autres ont préféré attaquer le député. Appelé réagir sur l'antenne de BFM TV ce matin, Christophe Barbier s'est montré très dur envers l'ancien collaborateur de Dominique Strauss-Kahn. Au point de dégoûter de nombreux internautes, qui ont fait part de leur colère sur Twitter.

Christophe Barbier estime que Benjamin Griveaux n'a « que ce qu'il mérite »

Ce vendredi 14 février, le journaliste la fameuse écharpe rouge était sur le plateau de BFM TV. Il a livré un avis tranché sur le scandale qui touche Benjamin Griveaux : « C'est un coup de tonnerre politique, non seulement municipal mais en effet national, puisque c'est un tout proche d'Emmanuel Macron qui est frappé et qui est terre aujourd'hui. C'est aussi une illustration de notre époque avec cette puissance des réseaux sociaux. Les vidéos postées, les messages que vous envoyez peuvent se retourner contre vous. Quand on est un homme ou une femme publique, il faut le savoir et quand on brigue des ambitions, il faut se tenir. C'est le naufrage aussi personnel d'un homme, qui n'a pas su contrôler son hubris, qui savait qu'il était attendu au tournant et qui a fauté. Donc il n'a, quelque part, que ce qu'il mérite ».

La sortie médiatique du chroniqueur de la chaîne d'information en continu n'est pas passée inaperçue. De nombreux téléspectateurs ont été outrés et ont accusé le journaliste de « justifier le revenge porn dont est victime Benjamin Griveaux ». C'est tout particulièrement l'une des phrases de Christophe Barbier qui a ulcéré les internautes. « Personne ne mérite ce qui lui arrive », réagit ainsi un twitto. Bruno Masure, n'a pour sa part pas fait dans la demi-mesure, en attaquant frontalement le journaliste : « Christophe Barbier confirme, si besoin était, qu'il est un vrai minable ».

Nous vous recommandons