VIDEO Valérie Pécresse: ce jour où Nicolas Sarkozy lui a fait perdre tous ses moyens

Le monde de la politique n'est pas un milieu facile, en particulier quand on est une femme. Si Valérie Pécresse peut le confirmer, elle peut aussi démontrer la gentillesse infaillible qu'a eue Nicolas Sarkozy son égard.

Ce 14 novembre, Valérie Pécresse est sortie de son personnage politique pour vendre l'auteure qu'elle est aussi pour la promotion de son ouvrage, Et c'est cela qui changea tout, publié aux éditions Robert Laffont. Co-écrit avec Marion Van Renterghem, la présidente de la région Ile-de-France y dévoile les coulisses de la vie politique qu'elle côtoie aujourd'hui. Son parcours, comme celui de la plupart des femmes dans le milieu, a été jalonnée de difficultés. Mais si cela reste une généralité, il y a également - et heureusement - des exceptions.

Invitée de C Vous pour faire la promotion de son ouvrage ce jeudi 14 novembre, Valérie Pécresse a souligné l'immense soutien que lui avait apporté Nicolas Sarkozy. Le 11 octobre, l'ex-président lui remettait la Légion d'honneur et a eu, comme l'a rappelé Anne-Elisabeth Lemoine, un beau discours pour celle qu'il décorait : « Nicolas Sarkozy vous a remis la Légion d'honneur en vous disant "tu rêves grand pour nous, pour notre pays, pour toi L'un de vos proches conseillers a confié France info que vous étiez sciée, que vous aviez prévu un petit discours que vous n'avez pas réussi faire tellement vous étiez décontenancée ».

Des mots qui l'ont bouleversée

Un fait que Valérie Pécresse n'a pas démenti. Elle était dans l'incapacité de s'exprimer, submergée par les mots sortis de la bouche du mari de Carla Bruni: « En réalité, j'étais sciée que Nicolas me connaisse aussi bien. Parce qu'il a parlé de moi, mais il a parlé de moi en connaissance de cause, il a parlé de la femme. Et effectivement, il a dit "tu t'es construit une carapace, je sais que c'est pour te protéger, mais montre toi telle que tu es Il a dit "Montre toi telle que tu es et les Français t'aimeront" ». Un conseil en or qu'elle devrait suivre la lettre !

Nous vous recommandons