VIDEO.Vous n'avez pas les couilles d'aller dans les endroits dangereux : la charge anti-flics ultra violente de Yann Moix

VIDEO.Vous n'avez pas les couilles d'aller dans les endroits dangereux : la charge anti-flics ultra violente de Yann Moix

Closermag Le 2018-09-23  Source

Des propos choc auxquels la police n'a pas tardé à réagir. Un débat houleux s'est tenu ce samedi 22 septembre dans Les terriens du samedi. Le journaliste Frédéric Ploquin était invité pour présenter son livre La peur a changé de camp (Editions Albin Michel). Pour discuter des violences subies par la police, deux policiers étaient également invités sur le plateau de C8. Yann Moix n'a pas hésité à s'attaquer verbalement à eux, dénonçant une "victimisation" des forces de l'ordre : "Si vous venez dire ici que les policiers ont peur, vous savez que la faiblesse attise la haine et vous savez très bien que dire que vous chiez dans votre froc alors que vous faites un métier qui devrait prendre en compte cette peur - et la peur est humaine, ça je ne vous reproche pas la peur - vous devriez l'intégrer", a-t-il lâché sous le regard effaré des policiers et de l'auteur.

Yann Moix ne s'est pas arrêté là : "Je trouve franchement que venir vous victimiser à longueur d'émissions de télévision, non seulement vous ridiculise auprès de la population, mais vous ridiculise au carré auprès des populations que vous asseyez à longueur de journée par des humiliations. Car vos cibles préférées sont les pauvres et les milieux défavorisés. Et je suis moi-même, comme tous les Français, spectateur du harcèlement que vous pratiquez sur des gens inoffensifs (...) parce que, la peur au ventre, vous n'avez pas les couilles d'aller dans les endroits dangereux", a-t-il lancé, sans vergogne.

Un syndicat de police saisit le CSA

En réaction à ce discours, le syndicat alternative police CFDT a annoncé ce samedi 22 septembre avoir saisi le CSA. "ALTERNATIVE Police CFDT a d'ores et déjà saisi le CSA pour ces déclarations à vomir qui n'incitent pas les plus jeunes, à une heure de grande écoute, à respecter les policiers", a déclaré le syndicat de police à travers un communiqué publié sur Facebook. "Yann MOIX s'est cru autorisé d'insulter, une fois encore, les hommes et les femmes qui, quotidiennement, assurent la sécurité de leurs concitoyens et notamment celle de Monsieur Yann MOIX qui profite de sa personnalité médiatique pour déverser tout son fiel de haine anti-flic", a dénoncé alternative police CFDT. Et d'ajouter : "Oui la peur a changé de camp ! Oui les policiers ne peuvent plus intervenir en toute sécurité dans certains quartiers qui se trouvent sous le joug de voyous et de caïd, trafiquants de drogues notamment ! Oui les policiers sont les cibles quotidiennes de délinquants et de criminels tout comme les gendarmes, les policiers municipaux mais aussi les pompiers. Oui les policiers sont agressés, blessés ou tués !." Affaire à suivre.

Nous vous recommandons