VIDEO Yann Moix: son frère Alexandre aurait-il mentî Le message qui sème le doute

VIDEO Yann Moix: son frère Alexandre aurait-il mentî Le message qui sème le doute

Voici Le 2019-09-17  Source

L'affaire continue de rebondir. Alors que Yann Moix accuse ses parents de maltraitance, son frère Alexandre lui renvoie la balle. Mais tout récemment, Benjamin Castaldi a mis la main sur un étrange message, datant de quelques mois avant le début de l'affaire, et qui pourrait bien remettre la parole d'Alexandre Moix en doute...

Déballage familial en public. En publiant son livre Orléans, dans lequel il décrit la maltraitance physique et psychologique que lui aurait fait subir son père, Yann Moix s'attendait-il déclencher une telle polémiqué Peu de temps après la publication du livre, c'est Alexandre Moix qui a exprimé toute sa colère, assurant que son frère «n'a jamais été un enfant battu».

Pire encore, celui qui est aussi écrivain dit avoir lui-même subi de multiples sévices perpétrés par Yann Moix lui-même. Et si ce dernier s'en est fermement défendu sur le plateau d'On n'est pas couché, Alexandre Moix persiste et signe. «Je pense que mon frère était un enfant psychotique. On ne peut pas décemment faire ce qu'il m'a fait sans que ça relève de la psychiatrie. [...] Je ne lui pardonne pas. Mais quelque part je le plains» a-t-il récemment déclaré dans un entretien accordé BFM TV.

«J'ai vu, j'ai entendu»

Mais le parfum du scandalerègne encore et toujours autour du clan Moix.Ce mardi 17 septembre, dans Touche Pas Mon Poste, Benjamin Castaldi a fait d'étonnantes révélations. Le chroniqueur, qui a enquêté sur l'affaire, a dévoilé un étrange message. Dans ce post Facebook qui aurait été publié sur la page de Yann Moix le 27 janvier 2019, Alexandre Moix semble être bien au fait de ce qu'aurait subi son frère: «Mon frère Yann Moix est un Petit Prince qu'on a assassiné. J'étais l. J'ai vu. J'ai entendu. J'ai subi. J'ai pleuré. J'ai frissonné. J'ai eu peur. Je me suis tu. Aujourd'hui j'ai envie de hurler. Yann nous savons tous les deux.» Un message énigmatique qui laisse entendre qu'Alexandre Moix aurait été le témoin de certains sévices. Affaire suivre de très près...

Nous vous recommandons