Xavier Dupont de Ligonnès : cette "erreur" que son meilleur ami n'a pas comprise

Society remet en lumière l'affaire Xavier Dupont de Ligonnès dans ses deux derniers numéros. Nos confrères ont dévoilé une enquête en deux parties sur le père de famille suspecté du meurtre de sa femme Agnès et leurs quatre enfants. Ce 6 août 2020, on apprend notamment que l'ancien commercial de profession aurait organisé plusieurs plans trois avec son épouse et un ami commun nommé Michel Rétif.

En orchestrant sa disparition, le papa d'Arthur, de Thomas, d'Anne et de Benoît a néanmoins commis une erreur, qui a été dévoilée par le fameux amant de sa compagne lors d'une audition organisée au siège de la Police Judiciaire de Montpellier. Michel Rétif a ainsi évoqué le dernier mail qu'il a reçu de la part de Xavier Dupont de Ligonnès. Ce dernier lui a été envoyé dans la fin de journée du 14 avril 2006. À 20h32 précisément, il adresse un message son ami en se faisant passer pour la DEA : "Nous procédons au nettoyage final des moyens de communication facilement traçables de la famille prise en charge par nos services". "J'ai reçu une réponse (...) comme quoi on ne pouvait plus les joindre. J'en ai parlé avec manu [surnom d'Emmanuel Teneur, l'ancien ami de Xavier de Ligonnès, qui aurait été amoureux de lui, NDLR], lui s'était déj rendu son domicile", a précisé Michel Rétif aux enquêteurs.

Une erreur que n'explique pas l'ancien ami de Xavier de Ligonnès

"Il m'avait expliqué que c'était 'glauque', la maison était vide, les draps rangés. Les volets étaient fermés. En dix ans, il ne les avait jamais fermés", a-t-il poursuivi, en ajoutant que c'était "une erreur" qui aurait "alerté les voisins". En effet, d'après lui, "il ne le faisait pas habituellement". "S'il a manigancé ses crimes depuis des mois, je ne comprends pas cette erreur", a déclaré Michel Rétif, qui assure n'avoir été "au courant de rien". "Même s'il a préparé son coup, Xavier ne m'avait pas prévenu", a-t-il poursuivi, en ne donnant pas beaucoup plus de détails aux autorités.

Inscrivez-vous la Newsletter de Closermag.fr pour recevoir gratuitement les dernières actualités

Nous vous recommandons