Yvan Attal - Charlotte Gainsbourg : "Vieillir ensemble est la plus belle des choses"

Yvan Attal - Charlotte Gainsbourg : "Vieillir ensemble est la plus belle des choses"

Telestar Le 2019-11-12  Source

Yvan, votre personnage, Henri, est un écrivain en pleine crise. La cinquantaine, c'est forcément l'âge des renoncements ?

Yvan Attal : Au fond, il n'a pas envie de renoncer. Même quand il dit que toutes les victoires sont derrière lui, quand il parle de toutes les voitures qu'il ne conduira pas, de toutes les filles qu'il n'aura pas. À la cinquantaine, les plaisirs de la jeunesse, la libido exacerbée, l'insouciance, a priori, ça s'éloigne. Mais j'ai 54 ans, et j'avoue que je ne reviendrais pas, ne serait-ce que cinq ans, en arrière. Je me sens bien mieux aujourd'hui. Je sais qui je suis. Ok, j'ai quelques kilos perdre et de petits soucis, mais l'angoisse de vieillir ne m'a pas encore happé.

Charlotte, votre personnage, Cécile, ne supporte plus la vie qu' coups de somnifères et de vin blanc. La fuite, c'est une attitude que vous comprenez ?

Charlotte Gainsbourg : Je n'aime pas beaucoup analyser mon passé. J'ai eu mes épreuves, comme chacun, je les ai surmontées... ou pas.

Au début du film, on a du mal savoir s'il y a encore de l'amour entre Cécile et Henri...

C.G. : Au début, on ne se supporte pas.

Y. A. : Oui mais les enfants y sont pour beaucoup. L'un demande la mère de faire son travail sa place, l'autre demande du pognon son père, Ils divisent pour mieux régner, c'est malin les enfants. Mais quand Cécile et Henri se retrouvent seuls, on voit bien qu'ils s'aiment. C'est une histoire d'amour, ce film.

Excédé, Henri finit par pousser ses quatre enfants dehors. Que devient un couple après le départ des enfants ?

Y. A. : C'est peut-être le meilleur moment pour se retrouver, comme 20 ans ? J'espère. Ce serait triste d'élever ses enfants pour arrêter l ! Enfin, j'ai une fille de 8 ans, il faudra attendre encore dix ans pour savoir ce qui se passera ! J'aurai 65 ans...

C.G. : Tu seras en pleine crise de la soixantaine (Elle rit.)

Y. A. : ...a n'existe pas, la crise de la soixantaine. À 60 ans, tu l'as déj faite : (...)

Nous vous recommandons