A OUSSOUYE : Le roi prêche la non-violence

Depuis le début de la campagne électorale, les actes de violence sont présents. Hier, le roi d'Oussouye a demandé au candidat Madické de ne pas suivre cette lancée.

"Jam akk kheweul" est le concept de campagne du candidat Me Madické Niang. Il compte l'appliquer jusqu' la fin de sa campagne.Ce, malgré les attaques de tous bordset les intimidations de Benno Bokk Yaakaar. "Je ne vais jamais me lancer dans la violence. Je veux diriger ce pays dans la paix, la dignité et le respect.

Nous ne laisserons personne piétiner nos droits. Tout doit se faire dans la paix". C'est par ces mots quele président de la coalition Madické-2019 a commencé son discours devant le roi d'Oussouye, Sibiloumbaye Diédhiou. Un discours qui rejoint celui du monarque qui a demandé au candidat de ne jamais répondre la provocation. "La campagne a démarré; les uns vont faire dans la violence, les autres vont vous insulter ou vous intimider. Mais ne répondez jamais. Continuez votre travail. Parce qu'il y a des gens qui ne sont l que pour cela. Nous voulons un Sénégal de paix", a-t-il conseillé.

Un conseil que le président de la coalition Madické-2019 a promis de respecter la lettre. En outre, le roi lui a signifié que ses prières l'accompagnent. "Nous, nous prions toujours dans la discrétion. Tout se passe ici et ne sort pas. Nos prières vont vous accompagner".

Pour sa part, Me Niang a présenté au roi son programme pour le département d'Oussouye, plus précisément la région de Ziguinchor.

Après Oussouye, Me Madické Niang a fait cap sur Goudomp. Dans ce département de la région de Sédhiou, il a eu droit un accueil chaleureux des habitants. Il a promis de travailler pour le désenclavement de la Casamance, travers le dialogue, les unités de transformation des produits locaux et l'autonomisation des femmes.

VIVIANE DIATTA

Nous vous recommandons