EXCLUSION DE L'EX-MINISTRE CONSEILLER DES RANGS DE L'APR : Les cadres applaudissent, Diakhaté conteste

EXCLUSION DE L'EX-MINISTRE CONSEILLER DES RANGS DE L'APR : Les cadres applaudissent, Diakhaté conteste

Enqueteplus Le 2020-01-23  Source

Pendant que les cadres républicains saluent son exclusion des rangs de l'APR, Moustapha Diakhaté, lui, disqualifie la Commission de discipline qui, selon lui, n'existe pas dans les instances du parti présidentiel.

"La Commission de discipline de l'Alliance pour la République n'est pas légale''. Selon Moustapha Diakhaté qui en a fait la déclaration dans un post publié hier sur sa page Facebook, "contrairement aux allégations mensongères, la ridicule décision de l'illégale "Commission de discipline' est nulle et de nul effet''.

L'ancien président du groupe parlementaire Benno Bokk Yaakaar (BBY) soutient qu'en matière disciplinaire, il n'existe même pas, dans les statuts et règlement intérieur de l'APR, une instance dénommée "Commission de discipline''. Il relève d'ailleurs qu'en vertu des articles 21 des statuts et 26 du règlement intérieur de l'APR, les sanctions disciplinaires sont prononcées par le président du parti, sur proposition du Secrétariat national.

Au regard de cette "illégalité de l'instance qui a pris la décision'', il informe les militants, sympathisants, adhérents des partis membres du Réseau libéral africain et de l'Internationale libérale, qu'il est et demeure un militant de l'Alliance pour la République. Par conséquent, soutient-il, "je poursuis, avec celles et ceux qui le souhaitent, la mise place de Mnkoo Taxawu Sunu APR aux seules fins de régénérer le parti, le sortir définitivement de sa situation de masse informe, foire d'empoigne, querelles de personnes, luttes des places, déliquescence des structures, organisations, instances et de l'obsolète centralisme démocratique, du fonctionnement vertical qui n'acceptent pas l'expression des divergences et désaccords internes''.

Dans cet ordre d'idées, il donne rendez-vous aujourd'hui, jeudi 23 janvier 2020, 11 h, aux membres, sympathisants du parti et compatriotes sénégalais pour plus d'informations sur le mouvement Mnkoo Taxawu Sunu APR.

Pendant que Moustapha Diakhaté pointe l'illégalité de la Commission de discipline, la Convergence des cadres républicains, elle, applaudit des deux mains. Dans une déclaration rendue publique hier, Abdoulaye Diouf Sarr, Coordonnateur dudit cadre, et ses camarades saluent la décision dudit Conseil de discipline qui a prononcé l'exclusion définitive de Moustapha Diakhaté des rangs de l'Alliance pour la République. Invitant, par la même occasion, leurs camarades républicains faire preuve de discipline de parti en posant les débats au sein des instances internes, Abdoulaye Diouf Sarr et ses camarades convient les militants une introspection afin de mieux comprendre les enjeux politiques du moment. Car, relèvent-ils, "la trajectoire émergente imprimée aux actions impulsées par Son Excellence le Président Macky Sall mérite une implication soutenue et un engagement sans faille''.

ASSANE MBAYE

Nous vous recommandons

Politique

Le communiqué du Conseil des ministres du 23 septembre 2020

Setal

Politique

TROISIEME MANDAT : Des arguments bancals

Enqueteplus