FRN

Par , publié le .

Politique

 

Les soutiens au leader du Pastef/Les patriotes, Ousmane Sonko, se multiplient. Hier, les membres du Front de résistance nationale (FRN) lui ont rendu visite »˜’pour lui témoigner toute sa solidarité devant l’épreuve que lui impose injustement le régime anti-démocratique de Macky Sall », lit-on dans un communiqué de presse du FRN.  »˜’Le FRN relève que le constat général qui prévaut actuellement dans le pays, est une exaspération populaire et la peur du lendemain ! Le pays, le Sénégal, va mal ! La justice, la sécurité et la cohésion sociale sont au plus mal », ajoute-t-on.

Une situation que le front dénonce. Il appelle, pour une décrispation de l’espace politique et la cohésion sociale, toutes les parties au calme. »˜’En conséquence, le FRN demande solennellement au président Sonko d’envisager d’affiner sa stratégie pour faire face au régime sur tous les plans : politique comme judiciaire. Les leaders du front lui rappellent le challenge remporté par les grands leaders de l’histoire qui ont su transformer les menaces judiciaires en victoires », indique la note.

…Il n’empêche, ils demandent »˜’à  tous les membres et sympathisants du Pastef et à  l’opposition toute entière de rester mobilisés pour une instruction équitable et transparente de l’affaire, dans le respect des droits des parties ». Par ailleurs, les nombreuses arrestations notées dernièrement doivent, elles également, cesser.

»˜’Le front saisit l’occasion pour dénoncer cette nième précipitation de la justice qui refuse d’observer, tel que le stipule la Constitution, les 6 jours entre le vote de la levée de l’immunité parlementaire d’Ousmane Sonko et sa convocation », dénoncent-ils. Les partis constituant le FRN disent prendre »˜’à  témoin tant l’opinion publique nationale que l’opinion publique internationale de son ouverture pour une solution juste et démocratique de la crise politique nationale qui prévaut actuellement au Sénégal ». Ils disent réitérer leur solidarité agissante et leur soutien à  Ousmane Sonko »˜’ainsi qu’à  l’ensemble des citoyens qui ont fait l’objet de persécutions et d’arrestations arbitraires ».

 

 

 

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut