GESTION DES RESSOURCES : Aar Li Nu Bokk dévoile son plan de guerre

GESTION DES RESSOURCES : Aar Li Nu Bokk dévoile son plan de guerre

Enqueteplus Le 2019-08-21  Source

La plateforme Aar Li Nu Bokk n'entend pas abandonner la lutte pour la transparence dans la gestion des ressources naturelles du Sénégal. Bien au contraire, par son nouveau plan d'action publié hier, elle entend l'intensifier.

La plateforme citoyenne Aar Li Nu Bokk change de stratégie. Jusque-l, elle avait habitué l'opinion des rassemblements, chaque semaine, pour exiger la justice dans l'affaire Aliou Sall et la transparence dans la gestion des ressources naturelles. Hier, la structure a sorti un communiqué pour partager son nouveau plan d'action. Dans celui-ci, il est prévu des caravanes de sensibilisation dans les quartiers de Dakar et l'intérieur du pays, des visites aux autorités religieuses, coutumières et aux organisations socioprofessionnelles "pour leur expliquer les soubassements du scandale et les enjeux de la gestion du pétrolé'', lit-on dans le communiqué.

La plateforme ne compte pas s'en limiter. Elle envisage, dans la même veine, des rencontres "avec les missions diplomatiques et les institutionsinternationales basées Dakar, pour leur remettre le mémorandum sur le scandale du pétrole et du gaz''. Aussi, entend-elle organiser des conférences publiques et des forums dans les quartiers ainsi que des rassemblements périodiques, des concerts et marches partout dans le pays.

Ainsi, l'organisation a l'ambition d'intensifier la lutte pour la protection des ressources naturelles du Sénégal. Et Aar Li Nu Bokk ne veut surtout pas perdre du temps dans la mise en oeuvre de ce programme.

En effet, dès ce vendredi 23 août, la plateforme commencera dérouler, avec le programme "Occupy Sénégal'' ou "Taxaw Fepp''. Lequel comporte deux volets. Dans la diaspora, il y aura des rassemblements devant les ambassades du Sénégal Paris, Milan, New York, Bruxelles, Ottawa et dans de nombreuses autres villes, "pour dénoncer l'inaction de la justice sénégalaise devant le scandale de corruption avérée et la spoliation des ressources''.

En revanche, Dakar et dans les régions, une vaste opération de sensibilisation et de distribution de flyers et de documents est prévue dans les artères rues, les marchés, les gares routières, etc., "pour informer tous les citoyens et les appeler la mobilisation''.Cette campagne est intitulée "400 000 citoyens Ngir Aar Sunu pétrole''.

A en croire Aar Li Nu Bokk,ces activités seront menées parallèlement aux initiatives sur le plan judiciaire au Sénégal et au niveau international.

Par ailleurs, la plateforme remercie les Sénégalais de l'intérieur du pays et de la diaspora qui se sont mobilisés, suite l'arrestation de leur camarade Guy Marius Sagna, "pour dénoncer le caractère arbitraire de l'arrestation et exiger sa libération''.

Pour eux,la même détermination doit être maintenue "pour exiger la libération de monsieur Adama Gaye, détenu pour avoir exprimé son opinion sur la gestion nébuleuse du pétrole et du gaz''.

La plateforme, mise en place suite l'éclatement du scandale du pétrole et du gaz, entend ainsi dire "non la spoliation des ressources du peuple sénégalais'', "oui la transparence et la reddition des comptes''.

Nous vous recommandons

Politique

Pour contrer le Pastef Bignona : L'Apr se met en ordre des Locales

Leral

Politique

Mimi Toure

Enqueteplus