Grâce présidentielle : « Khalifa Sall n'y croyait pas », selon Barthélémy Dias

Alors qu'une bonne partie de l'opinion s'attendait à une grâce présidentielle en faveur de Khalifa Sall à la veille de la Tabaski, le principal concerné lui-même n'y croyait pas. C'est en tout cas ce qu'a déclaré, Barthélémy Dias, ce dimanche dans l'émission Grand Jury de la RFM.

« J'ai rencontré Khalifa Sall récemment et je lui ai parlé de cette rumeur qui annonçait une grâce pour lui. Il m'a regardé avec son sourire légendaire et m'a dit, ?Barthélémy, tu crois toujours au père Noël ?'. Je lui ai répondu que non », a déclaré le maire de Mermoz Sacré-Coeur.
« Khalifa Sall est conscient de ce qui l'a amené à Reubeus. Et il ne va pas s'exiler quand il sortira de prison. Il va mener le combat pour être président de la République », a encore dit Barthélémy Dias.
Rappelant que « la procédure judiciaire est terminée », Barthélémy Dias souligne que « Khalifa Sall est en prison suite à une prise d'otage politique ».

Nous vous recommandons