Immunité parlementaire

Par , publié le .

Politique

 

La Commission des lois a fixé la date de la plénière sur la levée de l’immunité parlementaire du député Ousmane Sonko. La conférence des présidents s’est tenue hier. Elle a retenu qu’une plénière se tiendra vendredi. Demain, l’Assemblée nationale se réunira pour se prononcer sur la question. Une convocation du président Moustapha Niasse appelle ses collègues à  décider, à  partir de 11 h. 

Accusé de viols répétitifs et de menaces de mort par une masseuse, le leader du Pastef/Les patriotes fait l’objet d’une demande de levée de son immunité parlementaire par le procureur général.

Il n’a toutefois pas répondu favorablement à  la convocation de la commission ad hoc mise en place pour statuer sur cette demande. Malgré la démission de deux des onze députés composant cette commission (celui des représentants des non-alignés et de l’opposition), celle-ci a tout de même continué son travail et transmis le dossier en plénière, mercredi dernier.

Lors de la séance, le président de la commission ad hoc pourra prendre la parole. Il sera suivi du rapporteur. Si Ousmane Sonko le souhaite, il pourra se défendre devant ses pairs ou désigner quelqu’un pour le faire à  sa place. Avant de passer au vote de la levée ou non de son immunité parlementaire, un autre orateur pourra prendre la parole.

 

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut