ITV AVEC NDONGO NDIAYE : « Le report des JOJ a été consensuel... Que la lutte devienne au Sénégal ce que le basket est aux Etats-Unis... Sadio est devenu un business »

ITV AVEC NDONGO NDIAYE : « Le report des JOJ a été consensuel... Que la lutte devienne au Sénégal ce que le basket est aux Etats-Unis... Sadio est devenu un business »

Setal Le 2020-07-28  Source

Ancien international Sénégalais de basket, conseiller en matière de jeunesse et sport du Chef de l'Etat, Ndongo Ndiaye, dans cet entretien avec Dakaractu- Touba, est revenu sur la gestion globale de la covid-19 par l'Etat du Sénégal, sur les véritables raisons du report des JOJ, sur l'impact de la pandémie sur le sport et la décision qui a été prise par les journalistes anglais d'écarter Sadio Mané du podium des meilleurs joueurs de la Premier League.

Touba : Quelle est votre appréciation globale de la gestion de la covid-19 au Sénégal'


Le monde entier a été pris au dépourvu par cette pandémie qui a bouleversé les équilibres sanitaires et socio-économiques. À l'image de tous les autres pays, le Sénégal a subile choc de plein fouet. Il est important de saluer la réactivité de nos autorités qui, l'image du Président Macky Sall, ont pu prendre les bonnes décisions temps avec la fermeture dès les premières heures de l'aéroport Blaise Diagne,des écoles, l'instauration d'un état d'urgence et d'un couvre-feu, la mise en place d'un protocole clair connu sous le nom de gestes barrières. Le Président Macky Sall a mis en place un plan de résilience national (Force-Covid) avec un budget de 1000 milliards de francs, (le quart de notre budget et je ne connais pas un combat qui a mobilisé autant de ressources financières) intégrant tous les secteurs impactés, en l'occurrence le renforcement significatif de notre système de santé, l'accompagnement des familles nécessiteuses, le soutien aux entreprises impactées pour sauver la production et les emplois etc... C'est ainsi que le Sénégal a enregistré des résultats extrêmement importantspar rapport au reste de l'Afrique et du monde.


Quel est l'impact de la pandémie dans le domaine du sport?


Dans le monde entier, le sport, la culture et le tourisme ont été les secteurs les plus touchés par la pandémie. L'économie du sport, estimée plus de 90 milliards d'euros, est délestée de plus de 40% en moins de 4 mois. Les grands rendez-vous sportifs comme les Jeux olympiques de Tokyo, la CAN 2021, les JOJ Dakar2022, l'UEFA Champions League, ont tous été reportés d'un an au moins. Le Sénégal ne pouvait donc pas échapper cette crise du sport mondial avec l'arrêt des saisons de lutte, de football, de basket, de handball etc... Cette situation a un impact financier considérable sur les fédérations, les clubs et sur le sport de masse, notamment les salles de gym et les dojos d'arts martiaux.


Quelles ont été les vraies raisons du report de JOJ Dakar 2022 et pourquoi 2026?


Le report des jeux est la fois cohérent et salutaire au regard de l'évolution mondiale de la pandémie. C'est un report consensuel. Le Sénégal bénéficie toujours de la confiance de la communauté internationale du sport. D'un commun accord, il a été alors décidé de reporter les jeux 2026 pour aussi respecter les calendriers de Tokyo et Paris. Ce report doit être pris comme une opportunité pour remobiliser l'ensemble des parties prenantes etfaire de cet évènement un succès éclatant comme le veut son excellence Monsieur le Président de la République.


Quel est l'avenir du sport sénégalais après cette période d'incertitudé


D'une manière générale, la pandémie a bouleversé nos habitudes et se doit aujourd'hui, plus que par le passé, de réorienter notre focus vers l'essentiel qui n'est rien d'autre que la survie et l'épanouissement de l'humain. Le sport ne peut pas sortir du lot. Au Sénégal, notre sport national doit d'abord et avant tout revêtir sa vocation première qui est d'améliorer la santé des populations. Il faut mettre les sénégalais au sport, pour les bonnes raisons, en instaurant un sport de masse et des infrastructures de proximité dans les quartiers, dans les communes rurales, dans les écoles etc. Il faut renforcer la lutte sénégalaise qui doit être pour nous ce que le Baseball représente pour les américains ou le sumo pour les japonais : un patrimoine sportif, véhicule de nos valeurs culturelles, créateur de richesse et d'emplois, avec une subvention significative la lutte et un marketing la hauteur. Il est tout aussi important de construire un système sportif nouveau, compétitif et résilient qui repose sur les investissements publics, sur les collectivités territoriales et sur une forte contribution du secteur privé. Il faut enfin, réorienter la haute compétition vers la performance et les victoires. Pour cela, et j'insiste l-dessus, le Sénégal devrait ouvrir une nouvelle ère où il ne s'agira plus pour nos athlètes de se limiter de simples participations honorables l'occasion des compétitions internationales, il faut plutôtParticiper pour gagner. Il faut enfin, créer un écosystème économique sportif pour profiter des opportunités offertes par le sport en encourageant les investissements dans les domaines des équipements sportifs, de la formation, des infrastructures, de l'évènementiel et du marketing sportif. Dans les 10 prochaines années, le sport doit contribuer au moins 1% du taux de croissance.


Sadio Mané, 5ème meilleur joueur du championnat anglais! Votre appréciation'


Pour moi et pour la majeure partie des sénégalais, Sadio est le meilleur. Il a encore bouclé une merveilleuse saison qui lui a valu le titre de champion d'Angleterre. C'est un jeune qui mérite tout le bien qui lui arrive, par son engagement, son travail, son sérieux et sa générosité. Le connaissant, je peux vous assurer qu'il se soucie moins des considérations individuelles.


Pensez-vous qu'il soit de son intérêt de rester Liverpool'


Sadio Mané n'est plus un petit joueur, c'est une marque, un business. Tous les actes qu'il pose seront bien analysés par son entourage qui est très bien outillé. À mon avis personnel, je dirais que ça ne va si mal Anfield: pourquoi laisser un système huilé dans lequel tu te retrouves bien, une équipe gagne, des fans qui t'adorent pour aller tenter une aventuré I don't think so!


Vous êtes aussi conseiller en jeunesse du Chef de l'Etat, quel a été l'impact de la pandémie pour les jeunes'


Les jeunes représentent la frange la plus importante de la population sénégalaise. Même si, ils sont moins touchés par la mortalité liée la pandémie, ils ont payé un lourd tribut durant cette période. Ils sont impactés travers les secteurs de l'éducation, de la formation et de l'emploi etc... La pandémie a sûrement augmenté la précarité des jeunes, rendant ainsi les défis plus grands et les obstacles plus nombreux. Mais je tiens vous rassurer, que sous l'impulsion de Monsieur le Président le République, l'Etat va mobiliser toutes les ressources nécessaires pour inverserla tendance.


Quelles sont les perspectives en matière de politique de jeunessé


Les grandes nations se construisent ou se solidifient après les grandes crises. Celle-ci nous a montré l'importance et l'urgence du comportement citoyen, sans lequel nous ne pouvons aspirer ni une santé communautaire ou encore moins un développement socio-économique. De ce point de vue, je tiens vous rassurer que sous l'impulsion de Monsieur le Président le République, l'Etat va mobiliser toutes les ressources nécessaires pour construire un Sénégal Emergent avec les jeunes comme fers de lance. Notre politique de jeunesse post-covid va alors intégrer le renforcement de la citoyenneté, la création d'un climat de confiance entre les autorités et la jeunesse. Il conviendra alors de redynamiser le volontariat et le bénévolat associatif par un programme national porté par tous les jeunes de ce pays et orienté surtout vers les domaines de la santé, de l'agriculture, de l'élevage, de la pêche et de l'environnement.

Nous vous recommandons

Politique

APR

Enqueteplus

Politique

La ...'tournée économique'' de Macky Sall démarre par Niakhar et Toubacouta

Aps

Politique

Aymerou Gning

Enqueteplus

Politique

Ousmane Sonko

Enqueteplus