LANCEMENT CAMPAGNE VENTE CARTES PDS : Les démons de la violence ressurgissent

Le démarrage de l'opération de relance de la vente des cartes du Parti démocratique sénégalais (PDS) a été entaché, hier, de violences. Des proches de Bara Gaye et d'autres jeunes du parti ont perturbé la cérémonie, pour une histoire de présidium.

Le PDS a failli rater, hier, son opération de relance de la vente des cartes du parti. Tout est parti d'un problème de présidium. En effet, c'est au moment où le représentant du secrétaire général du parti la cérémonie, Doudou Wade, prenait la parole, aux environs de 18 h, qu'un jeune a fait irruption au niveau du présidium. Il s'est ensuite emparé du micro pour fustiger l'absence de Bara Gaye du présidium occupé par Doudou Wade et Woré Sarr, entre autres responsables. Ses autres camarades l'ont aussitôt rejoint et ont commencé scander "Affaire bi Bara Gaye leu!''. Pire, ces partisans du maire de Yeumbeul-Sud ont commencé asperger la foule de gaz. Les autres jeunes du parti ont riposté pour les chasser de la permanence. Le reste des militants s'y est mêlé pour déclencher la confrontation coups de bâtons, de barres de fer et en saccageant tout le matériel mobilisé pour l'occasion. Ce fut alors la panique totale.

Plusieurs cadres du parti, qui devaient prendre la parole, dont le président du groupe parlementaire Liberté et démocratie, Serigne Bara Mbacké Dolli, ont décidé de déserter les lieux. Il a fallu près d'une heure de négociations et de remobilisation des militants pour reprendre les travaux.

Ainsi, prononçant le discours d'ouverture, Doudou Wade a déploré "cette parenthèse malencontreuse" et s'est excusé auprès des journalistes qui ont été malmenés par "les jeunes partisans de Bara qu'il considère comme les instigateurs de la pagaille''. Il s'est ensuite félicité de la grande mobilisation pour la massification et l'organisation du parti, tel que recommandé, indique-t-il, par le secrétaire généralMe Abdoulaye Wade.

Transmettant le message du candidat Karim Wade, Lamine Thiam est allé dans le même sens. Pour lui, la relance de l'opération de vente des cartes va permettre d'organiser le PDS, de le structurer, d'accueillir des jeunes engagés afin de reconquérir le pouvoir.

En outre, le lancement de la campagne de vente des cartes vise la modernisation du parti qui est actuellement confronté plusieurs départs de militants et de mouvements de frondeurs.

Pour toucher une grande partie de la population sénégalaise, les opérations de vente se feront aussi en ligne. Il est prévu le renouvellement des instances du parti, la fin de la campagne.

ABBA BA

Nous vous recommandons

Politique

Vidéo-Mame Mbaye Niang: «Le rapport du Prodac n'a jamais existé»

Senegal7

Politique

Mission d'observation

Enqueteplus

Politique

Guinée

Enqueteplus

Politique

Emigration clandestine: Taxawu Sénégal assène ses vérités

Senegal7